Marseille : en suivant leur GPS à la lettre, ils finissent leur trajet dans les... eaux du Vieux-Port

4 443partages

En suivant leur GPS, trois passagers d'une voiture se sont échoués hier après-midi dans le Vieux-Port de Marseille. Un plongeon qui a de quoi faire sourire mais qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

On peut dire que leur petite escapade est tombée à l’eau ! Trois personnes ont été secourues ce jeudi à Marseille, après avoir plongé involontairement dans le Vieux-Port de la cité phocéenne à bord de leur véhicule, à cause de leur… GPS !

Oui, vous avez bien lu ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, la voiture s’est précipitée dans les eaux car le conducteur a suivi à la lettre les indications données par son système de navigation.

« Ils ont cru que c’était une grosse flaque »

Alors que les conditions météorologiques étaient mauvaises, rendant la circulation difficile, ces trois personnes avaient décidé, un peu plus tôt, de prendre la route pour rentrer chez eux, dans le Vaucluse.

Hélas, tout ne s’est pas passé comme prévu ! Ne voyant pas grand-chose à l'horizon, ils ont décidé d’emprunter le trajet conseillé par le GPS. Une confiance aveugle en la technologie qui aurait pu s'avérer dramatique.

« La visibilité était mauvaise à cause de la pluie, et ils ont suivi le GPS. Quand ils sont arrivés au niveau de la mise à l’eau Marcel-Pagnol au bout du port, ils ont cru que c’était une grosse flaque », a ainsi raconté une source policière à nos confrères de 20 Minutes.

Cette invraisemblable erreur de jugement aurait pu leur être fatale, sans l’intervention salvatrice d’un marin de la société Icard Maritime qui se trouvait sur les lieux, au moment de l’accident.

« Mon collègue a vu la voiture plonger dans l’eau, elle a coulé très vite. Du coup, j’ai enlevé mes chaussures, ma veste et j’ai plongé », a ainsi expliqué l’intéressé, qui préfère garder l’anonymat.

Ce dernier a d’abord réussi à extraire le passager installé à l’arrière du véhicule, avant de venir en aide à une deuxième personne pendant que l’un de ses collègues ramenait le conducteur sur la rive.

« Heureusement qu’on les a vus parce qu’il n’y avait personne dehors avec ce temps-là », a déclaré, soulagé, l’un des héros du jour.

Une belle frayeur et un drame évité de peu !

Source : 20 Minutes
Plus d'articles
Dernières news