Mort de la chanteuse Vera Lynn à 103 ans, icône britannique de la Seconde Guerre Mondiale

La légendaire chanteuse britannique, Vera Lynn, est décédée à l’âge de 2013 a annoncé sa famille. Surnommée la « fiancée des forces armées », elle était devenue une icône outre-Manche lors de la Seconde Guerre Mondiale et était revenue sur le devant de la scène durant la pandémie de coronavirus.

Née le 20 mars 1917 à Londres, Vera Lynn a accédé à la notoriété avec de nombreuses chansons, comme « We’ll meet again », destinées à donner du courage aux Britanniques pendant le bombardement nazi.

Publicité

Express.co.uk

Fervente supportrice des soldats, elle est allée chanter durant la guerre dans plusieurs pays comme l’Egypte et l’Inde. Icône britannique durant la Seconde Guerre Mondiale, « Dame Vera » est revenue dans le coeur et l’esprit des Britanniques durant la pandémie de coronavirus.

Vera Lynn, une icône revenue pendant la pandémie

En effet, lors de son 103ème anniversaire en mars dernier, elle avait encouragé la population à retrouver « le même esprit qui nous a traversés pendant la guerre ».

Les paroles de sa célèbre chanson avaient été reprises par la reine Elisabeth II lors de son discours le 5 avril dernier afin d’insuffler de l’espoir à la population confinée.

Le 8 mai dernier, pour les 75 ans de la capitulation de l’Allemagne nazie, la population avait été invitée à entonner le titre en question. Un événement qui a permis à l’album « Vera Lynn 100 » a se placer 30ème dans les charts britanniques et faisant de Vera Lynn, l’artiste la plus âgée à s’installer dans le top 40 des albums les plus vendus au Royaume-Uni.

Plus d'articles