Une petite chienne née avec les pattes à l'envers apprend à marcher après une opération réussie

Aux États-Unis, un chiot né avec «les pattes à l’envers» a subi une opération pour apprendre à marcher correctement.

Il y a plusieurs mois, une association basée aux Texas (États-Unis) et des vétérinaires ont offert une nouvelle vie à un chiot lourdement handicapé.

Siggi est une petite chienne de race Terrier née avec « les pattes à l’envers », une malformation congénitale rare. Alors qu’elle était âgée de quelques semaines, elle a été recueillie par un refuge pour animaux situé à Dallas.

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Malgré son handicap, la boule de poils n’a jamais rencontré de difficultés pour se déplacer. Mais les membres de l’association étaient déterminés à la soigner. Pour ce faire, ils se sont tournés vers le collège de médecine vétérinaire de l’Oklahoma State University.

En 2019, cette clinique universitaire avait pratiqué une chirurgie corrective sur un chien répondant au nom de Milo. Le canidé était atteint de la même malformation que Siggi. L’opération a été un véritable succès.

Sur place, le petit Terrier a subi une batterie d’examens pour déterminer l’origine de son problème. Grâce aux imageries, les médecins ont découvert que l’animal avait des problèmes avec ses coudes :

« Pour des raisons qui ne sont pas entièrement comprises, les coudes des chiens peuvent se déformer tôt avec une rotation sévère des membres antérieurs inférieurs et une incapacité à marcher », a indiqué le docteur Erik Clary dans un communiqué.

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Une opération difficile mais réalisable

Une tomodensitométrie a également révélé que le toutou souffrait d’une déformation des os dans la partie intérieure du coude. Par conséquent, l’intervention chirurgicale s’est avérée plus difficile que prévu.

Le 12 mai dernier, les chirurgiens ont volontairement cassé le cubitus pour recréer une articulation fonctionnelle du coude. Après son opération, Siggi a été obligée de porter des attelles et un fixateur orthopédique.

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette dernière est une véritable guerrière. Au mois de juin, les professionnels ont pu lui retirer ses attelles.

Aujourd’hui, la petite chienne apprend à marcher correctement grâce un programme de réadaptation. D’après sa gardienne, elle est même capable de courir et de jouer comme les autres chiens. Une nouvelle qui comble de joie les chirurgiens.

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Crédit Photo : Oklahoma State University College of Veterinary Medicine

Source : Daily Mail