Pour punir sa fille, ce papa prend le contrôle de ses réseaux sociaux pendant deux semaines et c'est à mourir de rire

348partages

Difficile de décrocher de son téléphone en 2019. Adultes, adolescents ou encore enfants (parfois), l’épreuve est insoutenable voire impossible pour certains. Face à cette addiction toujours plus croissante, on peut voir le verre à moitié plein. En effet, cela peut rapidement devenir un moyen de pression de la part des parents pour que leurs enfants obéissent.

C’est l’idée géniale et ingénieuse que ces parents de Denton, au Texas ont appliqué à leur fille punie.

Lorsque leur fille Madelynn, ado typique présente sur les réseaux sociaux et toujours collée à son smartphone, organise une pyjama-party en y invitant secrètement des garçons, ses parents Tawnya et Larry ont alors une idée.

Crédit : Instagram/madelynn.ellagrace

Punie et privée de son smartphone, ses parents lui laissent néanmoins le choix quant à la durée de la punition. Madelynn est privée de téléphone pendant un mois ou pendant deux semaines en laissant à ses parents le contrôle de ses réseaux sociaux. La jeune ado choisit la deuxième option. « Après le premier jour, Madelynn a dit ‘j’ai changé d’avis, je choisi un mois », raconte sa maman. Mais son papa, trop heureux refuse : « Larry lui a dit ‘non, je suis trop investi. J’ai trop d’idées’ »

Et quelle erreur ce fut...

Les parents de Madelynn sont de vrais farceurs qui adorent embarrasser leurs enfants. La décision de leur fille était donc l’occasion parfaite pour enfoncer le clou un peu plus que d’habitude. Une erreur que Madelynn va vite regretter.

Son papa Larry s’est en effet très bien amusé lorsque la punition commença le 11 novembre. En totale contrôle des comptes Instagram et Tik Tok de sa fille, Larry s’amuse à parodier avec humour et justesse les publications clichés des réseaux sociaux. Sans oublier des vidéos plus embarrassantes, histoire de bien faire comprendre la punition à sa fille.

En train de chanter en tenue de cow-boy avec son beau-fils, rapper avec sa femme et leur plus jeune garçon ou poser au bord d’une piscine avec une bouée flamand rose, Larry prend un malin plaisir à torturer et revisiter les pratiques les plus folles des réseaux sociaux.

Même les descriptions de publications sont typiques d’Instagram. Tandis que les parents en profitent à fond, Madelynn n’a qu’une hâte : reprendre possession de son téléphone et de ses réseaux sociaux.

Ce à quoi elle ne devait sans doute pas s’attendre fut le nombre de réponses et interactions positives que les publications de son papa recevaient, plus de likes qu’elle n’en a jamais eu. Même les camarades de classe de la jeune fille étaient à l’affût de nouvelles publications.

Un drôle de spectacle qui a malheureusement dû prendre fin lorsque la punition de Madelynn fut levée.

Crédit : Instagram/madelynn.ellagrace

Après un mea culpa en mode digital rappelant qu’elle était désormais « prête à faire les bons choix », un internaute n’a pas manqué de lui rappeler les anciens postes : « traite-moi de fou, mais ton père publiait des messages beaucoup plus cools ». De quoi réfléchir.

Crédit : Instagram/ madelynn.ellagrace

Crédit : Instagram/madelynn.ellagrace

Crédit : Instagram/madelynn.ellagrace

Source : Bored Panda
Plus d'articles
Dernières news