Des parents d'élèves inscrivent quinze moutons dans une école pour éviter la suppression d'une classe

Par
3 202
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Mardi 7 mai, des moutons ont été symboliquement inscrits à l’école primaire de Crêts-en-Belledonne (Isère) pour éviter la fermeture d’une classe.

Vers 8 heures, un éleveur est entré dans l’école de Crêts-en-Belledonne (Isère) accompagné d’une cinquantaine de moutons et de son chien. Quinze moutons ont été officiellement inscrits pour être scolarisés dans une classe primaire. Une façon symbolique de dire  : «  On n’est pas des moutons  ».

En Isère, quinze moutons sont inscrits dans une école primaire contre la suppression d’une classe. Crédits photo : Shutterstock / Laurinson Crusoe

L’école de Crêts a appris en mars dernier que l’une de ses onze classes risquait de fermer après une légère baisse d’effectifs, passant de 266 à 261 élèves. Une décision que regrettent les parents d’élèves et le maire.

«  Il y a ici des enfants en difficulté, mais l’Education nationale ne se préoccupe pas des arguments de terrain, juste des chiffres  », précise Gaëlle Laval, membre de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves) et une des organisatrices de la manifestation.

Pour manifester contre la fermeture d’une classe, des moutons ont été accueillis dans la bonne humeur. « Avec cela, on ne devrait pas avoir de fermeture », se réjouit Gaëlle Laval, qui reconnaît « avoir voulu jouer sur l’humour pour mobiliser les gens », et éviter un « gâchis » dans cette école où la mairie s’est investie ces dernières années.

Les parents d’élèves ont souligné qu’avec une classe fermée, les CP et CE1 se retrouveraient à la rentrée nettement plus que les 24 élèves par classe préconisés «  de la grande section de maternelle au CE1  » par le président Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à l’Élysée, le 25 avril.

Un garçon de 6 ans, qui économisait pour aller à Disney World, a préféré acheter de quoi aider les victimes de l'ouragan Dorian
Source : AFP
école primaire Classe Insolite
Commentaires