Selon les spécialistes du secteur, la cigarette pourrait disparaître d'ici 2050

2 394partages

Depuis plus d’un siècle, le tabac est l’une des plus grandes problématique de santé publique à l’échelle planétaire. Selon le Tobacco Control, Global Health Observatory (GHO), qui est un département de l’Organisation mondiale de la santé, près d’1,3 million de personnes sont déjà décédées à cause de la cigarette depuis le début de l’année.

Crédit : Irina Iriser

Mais les dernières études sur le secteur pourrait apporter une bonne nouvelle. En effet, les experts du cabinet d'analystes Jefferies affirment qu’il y a de moins en moins de fumeurs et que la cigarette devrait bientôt être sur le point de disparaître de manière significative dans les prochaines décennies.

« Les régulateurs internationaux et les ambitions de l’industrie du tabac étant de plus en plus alignés, dans une multitude de pays, l'absence de fumeurs d'ici une génération pourrait devenir une réalité. Si l'absence de fumeurs doit se produire, cela ne sera possible qu'avec le développement de produits à risque réduit comme les e-cigarettes et les vapoteuses » explique l'analyste Owen Bennett dans un récent communiqué.

Citigroup Inc. a également l'impression que le nombre de fumeurs va diminuer de manière drastique dans un avenir proche. En fait, la banque d'investissement pense que le tabagisme disparaîtra d'ici 2050 dans une grande partie du monde, en particulier aux États-Unis, dans certaines régions d'Europe et en Australie. Par exemple, le nombre d’adolescents qui fument, qui est considéré par de nombreux spécialistes comme un indicateur sérieux car la plupart des fumeurs commencent très jeunes, a diminué de près de 75% en seulement 20 ans.

Crédit : Ian Dooley

Les grandes entreprises du tabac se tournent vers les e-cigarettes

Cette nouvelle symbolise un changement majeur et donc non négligeable quant aux habitudes des fumeurs à travers le monde. Pour suivre l’évolution des habitudes des consommateurs, l’industrie est en train de se repositionner pour rester compétitif. Récemment, les grandes entreprises du tabac ont opéré un virage important en passant des produits du tabac traditionnels aux e-cigarettes et on ne peut que s’en réjouir.

En ce sens, l’été dernier, Philip Morris a notamment fait savoir que ses ventes de cigarettes pourraient bientôt s'arrêter complètement. À cette occasion, le PDG du groupe, André Calantzopoulos, s’était montré encore plus optimiste en déclarant dans un rapport : « je suis convaincu qu'il est possible de mettre complètement fin à la vente de cigarettes dans de nombreux pays d'ici 10 à 15 ans. » Actuellement, l’entreprise travaille d'arrache-pied pour faire passer ses consommateurs aux produits sans combustion et sans fumée. Son objectif : faire arrêter le tabac à 40 millions de fumeurs adultes d'ici à 2025.

Qu’en pensez-vous ?

Source : Futurism
Plus d'articles
À lire aussi