Un professeur fait cours avec le bébé d'une étudiante dans les bras car elle n'a pas trouvé de baby-sitter

1 994partages

Un professeur de l’université de Kaolack, au Sénégal, a donné un coup de main à l’une de ses étudiantes venue avec son fils en cours, faute de baby-sitter. L’histoire a fait le tour des réseaux sociaux.

Cumuler vie de famille et études est souvent difficile. Pourtant, il existe des milliers de personnes, notamment des jeunes femmes, qui jonglent entre les deux. En France par exemple, on compte 110 000 étudiantes mamans.

Au Sénégal aussi les étudiantes et mères de famille doivent s’organiser. Le 4 juin dernier, des photos ont été peu à peu relayées sur les réseaux sociaux. On y voit un homme, Labaly Touré, un professeur de l’université Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass, porter un bébé.

Faire cours avec un bébé dans les bras, c’est assez cocasse ? Il s’agissait en fait du bébé de l’une de ses étudiantes.

Crédit : Labaly Touré via Period/ Instagram

« Le courage de toutes les mamans étudiantes »

Ce jour-là, une étudiante s’est présentée au cours de Monsieur Touré avec son fils. Cette dernière n’avait pas trouvé de moyen pour faire garder son enfant et s’est donc rendue à l’université en sa compagnie.

Afin de soulager son étudiante et lui laisser la liberté de suivre le cours comme tout le monde, le professeur a décidé de faire cours avec le bébé dans ses bras. « J’ai eu ce matin le plaisir, lors de mon cours à l’Université, de porter le bébé d’une de mes étudiantes. Je rends hommage et salue le courage de toutes les étudiantes mamans », écrivait dans une publication Labaly Touré.

Les photos prises ce jour-là en classe ont ensuite fait le tour des réseaux sociaux et ont été reprises par le compte Period. Le professeur a été salué pour son aide et sa bienveillance à l’égard de l’étudiante.

Ce n’est pas la première fois que des professeurs compatissants autorisent les bébés de leurs étudiant(e)s pendant leurs cours. Certains d’entre eux, comme Labaly Touré, ont même fait classe en portant les bébés.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Period. (@period.studio)

Source : positivr
Plus d'articles
À lire aussi