Son bateau coule dans l'océan, il survit pendant 11 jours dans... un congélateur

Bouton whatsapp

Au Brésil, un pêcheur a pris la mer mais son bateau a coulé dans l’océan. Pendant 11 jours, l’homme qui ne savait pas nager a réussi à survivre à bord d’un congélateur.

Près des côtes brésiliennes, un pêcheur est parti de Oiapoque pour s’aventurer en mer pendant trois jours. Âgé de 44 ans, l’homme a pu faire le plein de poissons avant de remarquer des fissures dans le bois de son bateau. Petit à petit, son embarcation a coulé, avant de sombrer dans l’océan.

À voir aussi

Crédit photo : iStock

Comme il ne savait pas nager, le pêcheur a agi dans l’urgence. Il s’est cramponné au congélateur du bateau qui flottait dans l’eau, a testé sa flottabilité et s’est réfugié à l’intérieur.

« Quand j’ai vu qu’il n’y avait pas d’issue, j’ai pris le congélateur et je suis parti. Pour moi, ce congélateur, c'était Dieu. Un vrai miracle », a-t-il confié.

Il survit pendant 11 jours en mer dans un congélateur

À la dérive dans l’océan et à 400 km des côtes, le pêcheur ne pouvait rien faire d’autre qu’espérer l’arrivée des secours. Dans son congélateur, il a finalement survécu pendant 11 jours. L’eau a commencé à s’infiltrer dans l’objet, et l’homme a dû la retirer à la main pour survivre.

« Je pensais que j’allais être attaqué par des requins car en haute mer, il y a beaucoup de poissons curieux », a confié l’homme de 44 ans.

Crédit photo : iStock

Finalement, le Brésilien a été repéré par d’autres pêcheurs, qui ont vu un objet qui flottait dans l’eau. Ils se sont rapprochés du congélateur et, comme ils n’ont vu personne, sont repartis. Heureusement, l’homme perdu en mer a entendu le moteur du bateau, s’est levé et a agité les bras pour les faire revenir.

À son retour sur les côtes, le survivant était en très mauvaise santé. En 11 jours, il a perdu 5 kilos et a beaucoup souffert de la soif. Heureusement, il a pu se rétablir dès son retour au Brésil.

« Il était très maigre, affaibli, mais restait très conscient. Les blessures qu’il a subies, liées essentiellement au soleil et à la chaleur, allaient déjà beaucoup mieux », a conclu Luis Carlos Porto, représentant de la police fédérale. Plus de peur que de mal pour ce pêcheur perdu en pleine mer.

Source : Le Figaro
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter