Deux ours syriens, qui vivaient dans des conditions exécrables au Liban, vont être transférés dans un refuge aux États-Unis

886partages

Homère et Ulysse, deux ours bruns syriens qui vivaient jusqu’à présent dans un zoo libanais, vont bientôt quitter le pays pour une vie meilleure dans un refuge américain.

Âgés de 18 ans, les deux animaux, pesant chacun 130 kilos, appartenaient à un parc zoologique situé près de la ville de Tyr, croit savoir l’ONG Animals Lebanon.

Cette dernière a « convaincu le propriétaire qu’ils méritaient mieux que les petites cages en ciment dans lesquelles ils étaient gardés depuis plus de 10 ans ».

Crédit photo : Mahmoud Zayyat / AFP

Un refuge du Colorado va accueillir deux ours qui vivaient dans des conditions déplorables dans un zoo libanais

Les deux ursidés appartiennent à une sous-espèce menacée de l’ours brun, dont la principale caractéristique physique est sa petite taille. Ils ne vivent plus à l’état sauvage en Syrie et au Liban.

Recueillis dans un premier temps à Beyrouth, les ours quitteront la capitale libanaise dimanche 25 juillet et s’envoleront pour les États-Unis où une nouvelle vie les attend au sein du Wild Animal Sanctuary, situé au Colorado.

Selon Jason Meir, le directeur d’Animals Lebanon, les deux bêtes ont probablement été importées d’Europe de l’Est, il y a quelques années.

À l’origine, ils devaient quitter le Liban en fin d’année 2019 mais le projet a été avorté en raison du contexte économique d’un Liban en crise et qui doit désormais faire face à la crise sanitaire liée au Covid-19.

Crédit photo : Mahmoud Zayyat / AFP

L’ONG Four Paws, qui a participé à ce transfert, a de son côté indiqué avoir vu les deux ours pour la première fois en novembre 2019.

« Piégés dans de minuscules cages (…) ils souffraient non seulement de malnutrition mais aussi de stress extrême ainsi que de troubles sévères du comportement », a précisé l‘organisation.

Leurs conditions de vie déplorables ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir.

Source : AFP
Plus d'articles
À lire aussi