Tempête Alex : un sans-abri, qui avait fait don de ses économies aux sinistrés, s'est vu proposer un emploi par la ville de Nice

2 763partages

À Nice, un homme au grand cœur a récemment fait parler de lui par un geste admirable. Récit.

En ces temps difficiles marqués par une crise sanitaire qui dure et dont on ignore encore l’issue, l’arrière-pays niçois n’avait pas besoin de ça !

La région, et notamment le village de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), a en effet été dévastée par la tempête Alex, qui a provoqué des pluies torrentielles ayant emporté de très nombreuses maisons.

Une véritable catastrophe naturelle qui a plongé les habitants dans la détresse la plus totale.

Jojo, sans-abri de 52 ans, n'a pas hésité à donner toutes ses économies pour aider les sinistrés

Diffusées en boucle à la télévision, les images terribles de familles ayant tout perdu ont touché beaucoup de nos compatriotes, à commencer par un certain Jojo, un cinquantenaire niçois, qui a décidé d’aider financièrement des personnes dans le besoin.

Une générosité d’autant plus remarquable que ce dernier est… sans-abri !

En effet, Jojo, âgé de 52 ans, dort depuis des années sur son matelas installé sur les marches du Mamac, le Musée d’Art moderne et d’Art Contemporain de Nice. Et lui, plus que les autres, sait ce que ça fait de tout perdre et se retrouver à la rue du jour au lendemain.

Une douloureuse expérience qu’il ne connaît que trop bien.

Profondément touché par le sort des familles sinistrées, il a donc décidé de faire don de toutes ses économies pour aider ces dernières.

Un petit pécule de 150 euros en piécettes qu’il avait réussi à mettre de côté en vendant le journal ‘Solidarité 06’, édité par l’association caritative du même nom.

Si la somme peut paraître dérisoire aux yeux de certains, elle témoigne pourtant de la très grande générosité de Jojo, qui n’a pas hésité à donner tout ce qu’il possédait, sans rien attendre en retour.

Ce don sera utilisé pour acheter des produits d’hygiène et d’entretien.

Son geste magnifique a éveillé la curiosité de la mairie de Nice qui, admirative, a souhaité le récompenser en retour en lui offrant un emploi.

Une belle histoire !

Source : Nice Matin
Plus d'articles