Amputé des deux bras, il s'est lancé le défi de traverser la Méditerranée à la nage

2 005partages

Thierry Corbalan a été victime d'un grave accident qui lui a fait perdre ses deux bras. Cette année, il a décidé de parcourir 180 km entre la Corse et les Alpes-Maritimes à la nage.

Surnommé « le dauphin corse », Thierry Corbalan est devenu célèbre pour son courage et ses exploits sportifs. En 1988, l'homme âgé de 61 ans a été électrisé par une ligne haute tension et a dû être amputé des deux bras.

Crédit photo : Le dauphin corse

Depuis, il réalise un défi par an pour prouver qu'il est toujours capable de faire de grandes choses malgré son handicap.

« Comme pour chacun de ses défis, l'objectif de Thierry Corbalan est de communiquer sur l'association Le Dauphin Corse, qui vient en aide aux personnes atteintes de maladie ou handicap et de démontrer que le handicap n'empêche pas de vivre des expériences extraordinaires », a déclaré l'équipe qui soutient le nageur.

Un trajet symbolique

En 2010, Thierry Corbalan a fait un aller-retour à la nage entre la Corse et la Sardaigne. Cette année, il a choisi de repartir de l'île française pour rejoindre Mandelieu-La-Napoule, dans les Alpes-Maritimes.

Ce choix n'est pas anodin, puisque le village est l'endroit où il a eu son accident.

« C'est une traversée qui, pour moi, a une très grande valeur symbolique car je vais rejoindre la ville où j'ai perdu mes deux bras », a expliqué Thierry Corbalan.

Daniel et Thierry. Crédit photo : Hugues Nicolas / FTV

Le jour de l'accident, il a été sauvé par Daniel, l'un de ses amis qui était sur place. Pour le remercier, Thierry Corbalan a tout fait pour finir son périple le jour de l'anniversaire de son ami.

« Il a un courage énorme, une volonté à toutes épreuves. C'est un type en or, c'est mon ami. C'est même plus qu'un ami, c'est un frère », a déclaré Daniel avec beaucoup d'émotions.

Plus de 10 heures de nage par jour

En mono-palme, Thierry Corbalan a nagé entre 10 et 12 heures par jour pour parcourir les 180 km. Il était accompagné d'une équipe de 7 personnes qui était à ses côtés pour assurer sa sécurité.

« Je suis parti de Corse avec beaucoup de vent et un courant contraire. Les premiers jours ont été compliqués, j'ai pris du retard mais heureusement, j'ai été entouré par une équipe incroyable », a confié le nageur.

Crédit photo : Thierry Corbalan

Un catamaran suivait également le sportif pour lui permettre de se reposer, et un kiné était présent pour soulager ses douleurs.

À son arrivée, des dizaines de personnes l'attendaient dont sa famille, ses amis, ses anciens collègues, mais aussi quelques habitants du village. À la fin de son trajet, Thierry Corbalan a affirmé qu'il mettait fin à ses défis.

Crédit photo : WildCorsica / François Menassé

« Je voulais boucler la boucle. Finir là où tout avait commencé. À 61 ans, je prends ma retraite. Mais seulement ma retraite des défis, parce que je vais continuer à nager pour le plaisir », a-t-il affirmé.

Un livre sortira à la fin du mois d'octobre sur le parcours du nageur.

Source : France 3
Plus d'articles