TripAdvisor cesse désormais de vendre des billets pour des parcs aquatiques qui exploitent dauphins et orques

10 574partages

Quand les grandes entreprises montrent l’exemple, elles font avancer le débat sur des questions essentielles. Le célèbre site de voyage en ligne TripAdvisor a décidé d’arrêter les ventes de billet de certains parcs qui proposent des spectacles d’animaux. Dans le viseur du site américain, le parc SeaWorld. Très peu connu chez nous en France, SeaWorld est un parc à thème « spécialisé dans le monde marin », dont le plus connu se trouve à Orlando, en Floride.

Le parc SeaWorld de San Diego. Crédit : SeaWorld

Les autres parcs similaires à ce que propose SeaWorld sont aussi concernés. Le choix de cette décision courageuse est expliquée par le directeur de la communication de la compagnie, James Kay, dans un communiqué : « [une attraction] devrait s’engager publiquement à cesser toute reproduction et importation immédiate de cétacés ou à développer d’autres modèles, tels que les environnements de sanctuaires en bord de mer, pour la population de cétacés en captivité déjà sous leur garde ».

Une prise de position claire pour laquelle TripAdvisor et sa petite sœur Viator n’ont pas hésité à adresser. Le principal reproche fait à ces parcs est la dépossession des animaux de leur habitat naturel. Le site se sent préoccupé par ces animaux marins qui font l’attractivité de parcs et la curiosité des touristes qui viennent en nombre. « Nous pensons que la génération actuelle de baleines et de dauphins en captivité doit être la dernière », s'est justifiée la compagnie.

Un spectacle de dophins à Sea World San Diego. Crédit : SeaWorld

Une décision admirable qui a énormément été félicitée par les associations de défense des animaux, notamment le Dolphin Project qui salué l’initiative sur sa page Instagram : « TripAdvisor vient d’annoncer dans un communiqué de presse que ‘tout établissement qui élève ou importe des cétacés à des fins d’exposition publique sera interdit de vente sur TripAdvisor et Viator’ ».

« Merci à vous tous qui avez parlé à ces entreprises et leur avez demandé de cesser de promouvoir les établissements captifs », a ajouté l’association. On observe en effet une plus grande attention des personnes sur ces questions qui touchent au bien-être des animaux.

Source : Ladbible
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment