Un spectacle d'ours organisé dans une ville des Hauts-de-France provoque la colère et l'indignation

Par
5 775
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Sujet au débat depuis quelques temps déjà, la question sur l’interdiction des animaux dans des cirques ou toutes autres manifestations fait de plus en plus parler d’elle en France.

Des protestations et des communes se dressent contre les spectacles qui mettent en scène des animaux, a plupart du temps sauvages. Certaines communes parviennent à interdire la présence d’animaux dans les cirques, d’autres non. De plus en plus tabou, les cirques avec exhibitions et spectacles d’animaux sont amenés à disparaître à l’avenir.

Dimanche 8 Septembre, un spectacle montrant un ours a provoqué l’indignation des habitants de Racquinghem dans le nord. Interrogé par La Voix du Nord, le comité des fêtes qui organisait l’événement a déclaré qu’il avait « cru que cela intéresserait les enfants ». Mauvaise surprise, la plupart des habitants ne se sont pas réjouis de ce spectacle.

Tout est parti d’une lettre d’un habitant, Stéphane Moniez, envoyée à l’association AVES qui lutte contre « les spectacles de montreurs d’ours ». L'animal était exhibé par le célèbre couple Poliakov et ce n’est pas la première fois que ce dernier fait l’objet d’enquête par cette association. À son arrivée en catimini sur place, le président de l’AVES, Arnauld Lhomme, a déclaré avoir « trouvé l’animal en triste état ».

Pour s’expliquer sur cet incident, la commune assure que l’accord avait été signé en début d’année. Sauf qu’entre-temps, le même incident et la même polémique ont émergé lorsqu’un mois plus tôt, le même genre de spectacle a eu lieu dans la commune de Watten.

Suite à cet incident, le maire de Racquinhem, Bernard Idzik a fait savoir qu’il s’agissait de la dernière représentation de ce genre de spectacle dans la ville, suivant ainsi les pas de son confrère de Watten.

Source : La Voix Du Nord
Cirques Ours
Commentaires