Un chasseur blesse un wapiti, mais l'animal se venge et le... tue le lendemain

1 836partages

Direction l'ouest des États-Unis où la dure loi de la nature et du plus fort a encore fait des siennes. Récit.

L’Oregon vient d’être le théâtre d’un drôle de fait divers, dont l’épilogue aussi cruel que dramatique a secoué les habitants d’une petite localité de cet État situé sur la côte ouest américaine.

Le 31 août dernier, un chasseur a ainsi été tué par le wapiti qu’il avait blessé la veille, sur le terrain d’une propriété privée du comté de Tillamook.

Crédit photo : Tom Reichner / Shutterstock

La vengeance du wapiti

L’homme, âgé de 66 ans, avait en effet blessé l’animal quelques heures plus tôt à l’aide de son arc et d'une flèche, mais n’avait pu localiser la dépouille du cervidé, qu’il croyait mort, en raison de la tombée de la nuit.

Revenu le lendemain, accompagné du propriétaire des lieux, afin d'évacuer le cadavre de l’animal, le chasseur a été surpris par ce dernier qui, dans un ultime geste désespéré de vengeance, a chargé son bourreau et lui a planté ses bois dans le cou.

Mortellement touché, l’homme n’a pas survécu à sa blessure.

Quant à l’animal, il a finalement été abattu et sa viande a été distribuée à une prison locale pour nourrir les prisonniers.

Source : Oregon State Police
Plus d'articles