À Naples, le parking d'un hôpital s'effondre et laisse apparaître un énorme trou de 2 000 m²

1 127partages

Hier matin, le vendredi 9 janvier, l’impressionnant effondrement du parking d’un hôpital de Naples a défrayé la chronique en Italie. Cet événement hors norme a laissé un énorme trou béant a même le bitume mais n’a heureusement fait aucune victime.

Crédit : Ciro Fusco / ANSA / AFP

Et pourtant, au vu des photos prises sur place, ce n’était pas évident que le bilan soit si positif car plusieurs voitures ont chuté dans le vide au moment où le sol s’est dérobé sous leurs roues. Et les dimensions du gouffre font froid dans le dos. En effet, les pompiers, qui se sont rapidement rendus sur place pour rechercher d’éventuelles victimes, ont fait état d’un trou d’environ 2 000 mètres carrés et d’une vingtaine de mètres de profondeur.

La scène presque apocalyptique s’est déroulée vers 7h du matin. Après un bruit sourd qui a réveillé une grande partie du quartier, une colonne de fumée s’est échappée de l’immense ouverture dans le sol. Cette dernière aurait été créée par une implosion mais on n’en sait pas plus pour l’instant. Une enquête a été ouverte par le parquet et elle permettra sans doute d’en savoir bientôt plus sur les circonstances exactes de ce qui aurait pu être un véritable drame. L’établissement de santé, situé à moins de cent mètres du lieu de l’effondrement a été placé en état d’urgence et les équipes de secours ont installé des groupes électrogènes pour assurer la continuité des soins dans les différents services.

Crédit : Ciro Fusco / ANSA / AFP

Crédit : Ciro Fusco / ANSA / AFP

Un effondrement impressionnant mais pas de victime

« Intervention au parking de l’hôpital de la Mer pour un gouffre. Plusieurs voitures garées sont tombées à l’intérieur. Une intervention est en cours avec l’aide d’équipes cynophiles pour s’assurer que personne n’était présent » ont tweeté les pompiers napolitains. Quelques heures plus tard, Vincenzo de Luca, le président de la région Campanie dont Naples est la capitale a ajouté : « heureusement il n’y a aucun dommage aux installations ou perte en vies humaines. Il faut maintenant effectuer un sondage géologique (...) Il s’agit d’un problème hydro-géologique. » Enfin, les autorités sanitaires locales ont fait savoir que le département Covid-19 de l’hôpital qui abritait 6 patients au moment des faits a dû être « fermé temporairement en l’absence d’eau chaude et d’électricité» et que «pour le moment aucun élément faisant penser à un acte volontaire. »

Crédit : emergenzavvf

Dans un pays largement endeuillé par l’effondrement du pont de Gênes qui avait fait 43 morts, on comprend l’émotion. Impressionnant non ?

Source : 20 Minutes
Plus d'articles
À lire aussi