Un homme ordinaire : la série de M6 qui s'inspire librement de l'affaire Dupont de Ligonnès

Mardi 15 septembre, M6 diffusera Un homme ordinaire, série de 4 épisodes s’inspirant de faits réels. Attendue depuis quelque temps, elle mettra à l’honneur le comédien Arnaud Ducret plus connu pour ses rôles enjoués dans des comédies.

D’après le réalisateur Pierre Aknine et sa fille, productrice sur la série, Sarah Aknine, Un homme ordinaire n’est pas une adaptation de la célèbre affaire Xavier Dupont de Ligonnès (XDDL). Souvent décrite (à tort) comme une adaptation des tragiques événements de 2011, la fiction de M6 se veut une inspiration libre de l’affaire. Ou plutôt d’un « fantasme de l’histoire », comme le précise Sarah Aknine.

Ainsi, les éléments de la tuerie de Nantes ont été remplacés et modifiés pour éviter toutes contraintes avec la réalité. La cité des Ducs laisse donc place à Lyon où se déroule l’histoire de ce père de famille criblé de dettes et rebaptisé Christophe de Salin, avant de commettre l’irréparable. Sur son chemin, cet homme a priori sans histoire va croiser la route d’une hackeuse (interprétée par Emilie Dequenne, dont le personnage réel est inspiré par un cyber-enquêteur qui avait trouvé la piste de Dupont de Ligonnès dans le sud de la France) qui va mener son enquête et découvrir des éléments cruciaux.

Arnaud Ducret marqué par les scènes de meurtres

Il nous avait plutôt habitués à ses rôles dans les comédies à succès Profs ou Divorce club au cinéma, c’est maintenant vers le thriller que se dirige le comédien. Depuis quelque temps, Arnaud Ducret s’essaie à des rôles plus sombres. Récemment dans le téléfilm sur Grégory Lemarchal dans Pourquoi je Vis, Arnaud Ducret fait le grand écart pour se mettre dans la peau d’un père qui assassine sa propre famille.

Un rôle fort et sombre que l’acteur n’a pas hésité à endosser et qu’il trouve à la télévision. « Ça m’a fait plaisir que quelqu’un me perçoive dedans », admet Ducret à nos confrères de Première. Lui qui a toujours eu envie de s’essayer à des rôles plus sombres trouve dans Un homme ordinaire son terrain de jeu. Emballé par l’écriture, Arnaud Ducret qui avoue avoir eu des frissons lors des scènes de meurtres, n’a pas hésité avant de dire oui à Anne Badel et Pierre Aknine, créateurs de la série.

« Quand Pierre m’a proposé ce rôle, je n’étais pas surpris, commence-t-il dans les colonnes du Journal du Dimanche, parce que j’espérais que quelqu'un se dise un jour que je serais peut-être bien dans quelque chose de noir ». Et à entendre son réalisateur qui ne manque pas d’éloges pour son acteur, Arnaud Ducret a bien rempli la mission : « Pour moi, il ne joue pas, il incarne. Il est minimaliste, complètement différent ». De quoi mettre l’eau à la bouche de tous les curieux et fans de thrillers.

Pour vous faire votre propre opinion, rendez-vous mardi 15 septembre sur M6 à 21h05.

M6
Plus d'articles