Un immense incendie ravage actuellement une usine chimique classée Seveso, à Rouen

3 257partages

Les pompiers de Rouen luttent en ce moment contre un immense incendie qui ravage une usine chimique de la ville.

La ville de Rouen (Seine-Maritime) s’est réveillée ce jeudi sous un épais nuage de fumée noire. Un gigantesque incendie s’est en effet déclaré la nuit dernière dans l’usine Lubrizol, spécialisée dans la fabrication d’additifs pour lubrifiant et classée Seveso seuil haut.

Si aucune victime n’est à déplorer pour le moment, un large périmètre de sécurité a été mis en place et de nombreux soldats du feu tentent actuellement de circonscrire les flammes.

Selon les premières informations dont disposent nos collègues de Paris-Normandie, des flammes ont commencé à jaillir aux alentours de 3 heures du matin, entraînant une série de détonations, suivi d’un embrasement total du bâtiment situé quai de France, le long de la Seine.

Pas moins de 130 sapeurs-pompiers sont actuellement sur le pied de guerre pour lutter contre les flammes, d’une rare violence.

À l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, ces derniers n’ont pas encore réussi à maîtriser l’incendie.

En raison de l’importance du sinistre et par souci de précaution, le préfet a ordonné un confinement de la population dans un périmètre de 500 mètres autour de l’usine. Tous les établissements scolaires de la ville et ceux situés au nord de la métropole ont été fermés pour raisons de sécurité.

La préfecture demande également aux habitants d’éviter tous déplacements dans l’agglomération, afin de ne pas venir perturber les opérations de secours.

Alors que les autorités s'étaient, dans un premier temps, montrées rassurantes quant au risque de toxicité, le préfet a finalement déclaré, peu avant 11h, qu'il n'excluait pas « un risque de pollution de la Seine », ainsi que des « retombées de suie » .

Source : Paris Normandie
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment