Amsterdam : le premier pont au monde imprimé en 3D métal installé dans le Quartier Rouge

1 242partages

On n’arrête pas le progrès. Le dernier en date est à Amsterdam. La capitale néerlandaise vient d’installer un pont confectionné à partir d’une imprimante 3D en acier.

Crédit : MX3D

Il s’agit d’une prouesse que viennent de réaliser le studio de design Joris Laarman et l’entreprise de logiciels MX3D. Un pont a été entièrement réalisé avec une imprimante 3D et en acier.

Le 15 juillet dernier, c’est la reine des Pays-Bas en personne, Máxima Zorreguieta, qui a inauguré ce pont unique au monde. C’est dans le célèbre et charmant Quartier Rouge d’Amsterdam que le pont imprimé en 3D en acier a élu domicile.

Crédit : MX3D

Il aura fallu 6 ans de travail pour mettre au point ce pont au design futuriste long de 12,2 mètres et large de 6,3 mètres. La conception a quant à elle été réalisée de 2017 à 2018 avec 6000 kilos d’acier.

Un travail titanesque qui permet aujourd’hui aux Amstellodamois et autres touristes de fouler ce pont unique au monde.

La plus grande pièce jamais imprimée en 3D métal

Crédit : MX3

Le pont, situé sur l’un des canaux Oz Achterburgwal, bénéficie d’un permis de deux ans délivré par Amsterdam. Sa présence au paysage pourrait ainsi n’être que provisoire, mais le CEO et co-fondateur de MX3D, Gijs van der Velden, se veut optimiste : « Lorsque nous avons démarré ce projet, le pont était plus de 100 fois plus grand que toute autre pièce jamais imprimée en 3D métal, et maintenant qu’il est terminé, j’ai encore de bonnes raisons de croire qu’il restera le plus grand objet imprimé en métal pour les années à venir ».

Crédit : MX3D

Outre son côté novateur, le pont présente aussi des caractéristiques utiles pour la ville. Il est équipé de capteurs qui permettent de mesurer l’impact du tourisme dans le Quartier Rouge ainsi que le nombre de passants. Ces capteurs feront aussi office d’éléments de sécurité en surveillant les charges, les déplacements et les possibles déformations de la structure.

Crédit : MX3D

« Notre technologie robotique permet enfin d’imprimer en 3D des designs optimisés de plus grande taille en métal. Cela entraîne une réduction significative du poids et une réduction de l'impact pour les pièces fabriquées dans les secteurs de l’outillage, du pétrole et du gaz et de la construction », s’est par ailleurs réjouit van der Velden.

Crédit : MX3D

Source : 3D Natives