Un professeur licencié pour avoir demandé à ses élèves d'écrire leur... nécrologie

Bouton whatsapp

Un professeur américain a été renvoyé de son lycée pour avoir donné un devoir jugé inapproprié.

La question des armes à feu demeure toujours épineuse outre-Atlantique et se retrouve aujourd’hui au cœur d’une affaire de licenciement polémique.

Jeffrey Keene, un professeur de psychologie âgé de 63 ans, a ainsi été licencié de l’établissement scolaire dans lequel il exerçait pour avoir demandé à ses élèves d’écrire leur nécrologie, dans le cadre d’un exercice de projection imaginant une fusillade au sein d’une école.

Un sujet de rédaction pour le moins étonnant et qui n’a pas été du goût de sa direction.

Il demande à ses élèves d’écrire leur nécrologie, sa direction le vire

L’affaire se déroule dans un lycée situé près d’Orlando, en Floride, et suscite bien des commentaires aux États-Unis.

Il faut dire que Jeffrey Keene a mis le doigt sur un sujet qui fâche.

« Aujourd’hui était le dernier jour de votre vie, écrivez votre nécrologie », a-t-il ainsi demandé à ses étudiants, en leur livrant la consigne de réfléchir aux causes des trop nombreuses tueries de masse survenue dans leur pays et d’imaginer les solutions éventuelles pour endiguer le phénomène.

En conclusion, il était demandé aux élèves d’imaginer à quoi pourrait ressembler leur nécrologie s’ils venaient à perdre la vie dans une tuerie de masse.

« Merci de prendre conscience qu’il ne s’agit absolument pas de vous perturber », précisait par ailleurs l’enseignant dans une note accolée au devoir.

Image d'illustration. Crédit photo : Istock

Aussitôt informée, la direction de son lycée a décidé de le limoger, le mardi 8 avril, considérant que l’exercice était « inapproprié ». Une décision qui a « abasourdi » l’enseignant.

« Ce n’était pas pour les effrayer ou leur faire penser qu’ils allaient mourir mais pour les aider à comprendre ce qui est important dans leur vie », s’est-il ainsi justifié au micro de la chaîne américaine NBC.

Pour rappel, les armes à feu sont depuis 2020 la principale cause de mortalité chez les mineurs aux États-Unis.

Source : NBC News
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Céline Gautier

Journaliste