Une femme qui vit dans la rue depuis 8 ans a refusé de se rendre dans un refuge pour ne pas abandonner ses chiens

5 543partages

Chole, une femme sans-abri, a été trouvé dans les rues de Tijuana, au Mexique, s'abritant dans un sac poubelle. Elle vivait dans cet abri de fortune avec 6 chiens et a refusé de rejoindre un refuge pour ne pas les abandonner.

Luz Maria Olmedo Beltran, surnommée Chole, est un femme sans-abri qui vit dans les rues de Tijuana, au Mexique, depuis 8 ans. Pour s’abriter du froid et de la pluie, elle vivait dans un sac poubelle avec 6 chiens, dont une chienne qui attendait une portée.

Crédit photo : Omar Camarillo

Grâce à ses compagnons, elle reçevait du réconfort et de la protection qui l'aidaient à surmonter ces conditions de vie difficiles.

La sans-abri a refusé d’aller en refuge

Quand elle a été découverte, la police locale de Tijuana a été alertée. Sur place, les autorités ont essayé de convaincre Chole de se rendre dans un refuge pour personnes sans domicile fixe. La scène a été immortalisée par Omar Camarillo, photographe.

Cependant, la femme a refusé car l’établissement refusait d’accueillir les animaux domestiques. Par conséquent, elle aurait dû abandonner ses chiens si elle avait choisi de rejoindre le refuge.

Crédit photo : Omar Camarillo

Finalement, la police a réussi à convaincre Chole de se rendre dans un autre endroit pour la nuit, car ils ne pouvaient pas la laisser dormir dans des conditions aussi dangereuses et insalubres. La femme a donc passé la nuit chez son fils, mais elle est retournée vivre dans la rue avec ses chiens dès le lendemain.

Chole a été hébergée avec ses chiens

L’histoire de Chole a été partagée sur Facebook et est rapidement devenue virale. Des milliers d’internautes ont été touchés par cette histoire de loyauté. Le partage a également attiré l’attention d’Alejandra Cordova Castro, une femme résidant au Mexique. Elle a décidé d’aider Chole en lui fournissant de l’eau et de la nourriture pour elle et ses chiens, ainsi que des couvertures et des chaussettes.

« Elle m’a dit merci tellement de fois qu’elle m’a fait pleurer », a confié Alejandra.

Crédit photo : Omar Camarillo

Suite à cet élan de solidarité, Chole a finalement rejoint un autre refuge qui accepte la présence d’animaux domestiques. Bien qu'il soit en mauvais état, elle peut vivre plus sereinement avec sa famille à fourrure.

Source : Bored Panda
Plus d'articles
À lire aussi