Aux États-Unis, une femme quitte son emploi pour retrouver sa chienne 57 jours plus tard

Par
2 203
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Alors que chaque année, des milliers d’animaux sont abandonnés, en particulier à l’approche des vacances d’été (on a dénombré près de 8000 abandons d’animaux pour les vacances 2019 !), on est soulagés de constater que des familles se battent encore pour retrouver leurs compagnons à poils.

 Carole en compagnie de sa chienne Katie après leurs retrouvailles. Crédit : spokesman.com

Aux États-Unis, un couple de l’état de Washington a perdu sa chienne Katie lors d’un séjour dans le Montana. Non loin du célèbre Glacier National Park de la région, Carole et Verne ont eu le malheur de voir leur chienne s’enfuir de la chambre d’hôtel dans laquelle ils séjournaient. Bien que leur chienne est de nature amicale avec les personnes, le couple craignait néanmoins qu’il lui arrive quelque chose dans cet endroit qu’elle ne connaissait pas.

Bien décidé à retrouver coûte que coûte leur chienne Katie, le couple a décidé de partir à sa recherche quitte à tout lâcher comme Carole, qui n’a pas hésité une seconde à quitter son emploi de postier pour rechercher activement sa chienne.

D’appels à témoins via les réseaux sociaux ou des flyers affichés dans les villes du Montana, en passant par des recherches sur le terrain, des centaines de kilomètres parcourus et presque autant d’appels téléphoniques à divers associations, Carole a tout tenté.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ses recherches ont porté leurs fruits. 57 jours de recherches plus tard, c’est à l’ombre sous un arbre, près de la petite ville où elle avait commencé ses recherches, Kalispell, que Carole retrouve enfin Katie. Après l’avoir recueilli à bras ouverts, Carole raconte que des « passants s’arrêt[aient] dans leurs véhicules, sort[aient] et nous enlaç[aient] » et d’ajouter : « Je pense que tout le quartier savait que nous l’avions trouvée ».

En effet, la nouvelle de la disparition de Katie avait bien circulée dans les alentours. Même la clinique vétérinaire dans laquelle s’est rendue Carole après l’examination de la chienne, a reconnu le canidé.

En déshydratation et en sous-poids, Katie devrait se remettre complétement de ces quelques mois loin de sa famille.

« Je n’ai jamais abandonné, raconte Carole, je n’ai jamais perdu espoir », avant d’ajouter que ce qu’elle retient de cette histoire qui se termine bien est la « gentillesse de parfaits inconnus » qui l’ont aidé dans ses recherches.

Source : Washington Post
Washington Chiens
Commentaires