Le dragon bleu, une étonnante créature marine, s'échoue régulièrement sur les plages de Sydney

1 527partages

De sublimes et petites créatures des mers se sont échouées sur les plages australiennes. Le glaucus atlantique, plus connu sous le nom dragon bleu des mers ou hirondelle de mer, est un mollusque aux formes et couleurs élégantes.

Le dragon bleu. Crédit : Sahara Frost/ Shutterstock.

Il y a quelques jours, Lawrence Scheele, un étudiant en biologie marine en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, trouve des dragons bleus échoués sur le sable des plages de Sydney. Photographe marin à ses heures perdues, Lawrence ne manque pas l’occasion de capturer cette magnifique créature.

Amoureux de la nature, Lawrence Scheele n’a pas hésité à déplacer les dragons bleus et autres créatures échouées qu’il trouve vers un plan d’eau, à l’abri.

Cependant, malgré la beauté évidente du dragon bleu, ce dernier est capable d’infliger une piqûre bien plus douloureuse que son homologue aquatique la physalie (aussi appelée Galère portugaise), principale proie de ces mollusques bleus.

La Physalie, principale proie du dragon bleu. Crédit : Documentary diverse/ Shutterstock.

Un dragon bleu à la surface des mers

Ce sublime dragon bleu, qui fait partie de l’espèce de nudibranches, vit dans les eaux tempérées et tropicales. Sa particularité, tout comme celle de la physalie, est de flotter à la surface des eaux. Par ailleurs, ces deux créatures dépendent entièrement du vent que la force peut déplacer sur de grandes distances, et parfois même faire échouer sur les plages.

« Ces animaux ‘Pleustons’ flottent au milieu de l’océan et sont à la merci des vents, raconte Lawrence. J'essaye de les chercher chaque été. Certaines années, j’en trouve et d’autres, non », raconte le biologiste au Daily Mail.

Chaque année, Lawrence part de son Queensland natal, au nord du pays, pour suivre la Flottille Bleue, ces organismes à la surface de l’eau. « Certaines de ces créatures sont venimeuses, il vaut donc mieux ne pas les toucher. De plus, elles sont assez petites, alors regardez de près le rivage la prochaine fois que les Physalies se trouvent sur votre plage », prévient Lawrence.

Les dragons bleus de 3 cm de long sont des créatures fascinantes et magnifiques dont la couleur bleue leur permet de se camoufler dans l’eau.

Crédit : Sahara Frost/ Shutterstock.

Crédit : Sahara Frost/ Shutterstock.

Source : Daily Mail
Plus d'articles
À lire aussi