Une orque vient percuter un voilier dans le golfe de Gascogne, du jamais vu dans les eaux françaises

586partages

C'est du jamais vu dans les eaux territoriales françaises ! Une orque a percuté un voilier mi-juillet dans le golfe de Gascogne. Une scène incroyable, d'autant que l'animal semblait manifestement vouloir jouer et n'avait aucune mauvaise intention. 

Régis Lippinois n’en revient toujours pas !

Ce skipper français a récemment fait la rencontre incroyable d’une orque, venue chahuter son bateau.

De mémoire de marins, on n’avait jamais vu ça dans les eaux françaises !

La scène s’est déroulée le 14 juillet dernier, à 150 kilomètres au large de Royan.

Une orque vient percuter un voilier français dans le golfe de Gascogne

Alors qu’ils faisaient route vers La Rochelle depuis Gijon (Espagne), à bord d’un voilier de 10 mètres, Régis et son équipage rochelais ont ainsi croisé le mammifère marin.

Aux alentours de 16 heures, l’animal vient en effet percuter le navire, sans pour autant donner l’impression d’être hostile.

Régis, alors à la barre, sent quelque chose de bizarre et, en vérifiant si tout va bien, s’aperçoit que le voilier est entré en collision avec une orque.

Après avoir constaté qu’il n’y avait pas de dégât, le skipper s’empresse d’immortaliser cet instant unique.

« L'orque mesurait aux environs de quatre mètres. On n'a jamais eu le sentiment de se faire attaquer, on était curieux, on nous en avait parlé la veille et on s'est dit que finalement c'était en train de nous arriver. On a préparé un gouvernail de secours car souvent les orques arrachent les gouvernails. Le nôtre a été tordu mais il a tenu. On était sereins, il y avait du soleil. De nuit, seul avec de mauvaises conditions météo, ça aurait été plus compliqué. Là on était ravis, on est le premier bateau français à avoir observé cette scène. C'est la première fois que ça arrive. », a ainsi raconté Régis Lippinois à nos confrères de France 3.

Pendant 40 minutes, l’animal va ainsi accompagner l’équipage, tout en jouant avec le navire qu'il pousse par moments.

« C'est un animal sauvage qui est très puissant. Le bateau fait 4,5 tonnes, l'orque arrive à chasser l'arrière du bateau mais je n'ai pas eu le sentiment d'une attaque, c'était plutôt un jeu. Il semblerait que ce soit une sorte de mode chez les orques, ils jouent avec les safrans. On l'a pris comme ça en tout cas. », a ajouté l'intéressé.

Et de conclure, encore bouleversé par la magie cette rencontre : « Observer une orque à quelques centimètres qui touche la coque, qui vient se frotter, qui vient toucher l'arrière du navire, c'est quand même extraordinaire (...) je n'aurais jamais espéré dans ma vie pouvoir observer d'aussi près un animal en situation de jeu comme ça, pendant 40 minutes, le voir se mettre sur le dos, voir l'aileron qui sortait, il y avait quelque chose d'assez féerique dans cette rencontre. »

Si la présence d’orques dans cette zone de l’Atlantique n’est pas rare, c’est bien la première fois qu’il y a une telle interaction avec un voilier en France.

Ces comportements étranges des orques, qui semblent jouer avec les coques des bateaux, entre la péninsule ibérique et le golfe de Gascogne, sont étudiés depuis 2020 par les experts de la faune marine, sans que ces derniers ne parviennent à l'expliquer.