Lors d'un match de hockey, une spectatrice décèle un cancer à un membre de l'équipe et lui sauve la vie

Bouton whatsapp

Durant un match de hockey, une étudiante en médecine américaine a sauvé la vie d’un homme : elle a repéré un grain de beauté suspect dans son cou.

Nadia Popovici, 22 ans, est une étudiante en médecine résidant aux États-Unis. Le 23 octobre dernier, cette dernière a prouvé qu’elle était faite pour devenir médecin : elle a sauvé la vie d’un homme.

Ce soir-là, la jeune femme assistait à un match de hockey opposant l’équipe de Seattle Kraken à celle des Vancouver Canucks. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la spectatrice occupait une place de choix puisqu’elle était assise derrière le banc de l’équipe canadienne.

Crédit Photo : AFP

La spectatrice détecte un cancer à un membre de l’équipe de hockey

En plein milieu du match, Nadia a posé son regard sur Brian Hamilton, un intendant des Vancouver Canucks. Quelques minutes plus tard, la supportrice a tenté d’attirer l’attention de l’employé, en vain.

Face à cette situation, elle a écrit un message sur son téléphone avant de le plaquer contre la vitre la séparant du banc : « Le grain de beauté dans votre nuque est peut-être cancéreux. S’il vous plaît, allez voir un médecin ! ».

Crédit Photo : Vancouver Canucks

Surpris, Brian Hamilton a tout de même pris en compte l’avertissement de l’étudiante. De retour au Canada, ce dernier a découvert que son grain de beauté était bel et bien un mélanome, une tumeur maligne du système pigmentaire de la peau, qui a depuis été retirée.

L’intendant retrouve son ange gardien pour le remercier 

Évidemment, le coach a tenu à remercier l’ange gardien qui lui a sauvé la vie. Pour ce faire, l’équipe des Vancouver Canucks a partagé ce samedi 1er janvier une lettre sur Twitter :

« J'essaie de trouver une personne très spéciale et j'ai besoin de l'aide de la communauté du hockey. À cette femme que j'essaye de trouver, tu as changé ma vie, et maintenant je veux te trouver pour te remercier (…) ».

Sans surprise, le tweet est rapidement devenu viral et a permis à l’équipe canadienne de retrouver la jeune fille : « Je suis ravi. La seule raison pour laquelle la lettre a été écrite, c'est parce que je voulais vraiment qu'elle sache que sa persévérance et tout ce qu'elle a fait ont été pris au sérieux », a déclaré Brian Hamilton lors d’un point presse.

Le lendemain, une rencontre a été organisée entre l’étudiante en médecine de 22 ans et l’intendant. Mais ce n’est pas tout ! Les Vancouver Canucks et le Seattle Kraken ont décerné une bourse de 10 000 dollars à Nadia Popovici pour ses études.

Crédit Photo : Vancouver Canucks

Crédit Photo : Vancouver Canucks

Source : ABC News
Bouton whatsapp