Aux États-Unis, la vidéo d'une fillette de 6 ans, arrêtée et menottée par la police, fait scandale

2 437partages

La vidéo de l’arrestation d’une fillette de 6 ans, menottée par un policier, suscite de vives réactions aux États-Unis. Explications.

En septembre 2019, alors qu’elle venait de donner des coups de poing et de pied à des membres du personnel de son école d’Orlando (Floride), la petite Kaia Rolle avait été arrêtée par un policier à la retraite, chargé de la sécurité dans l’enceinte de l’établissement.

Cette arrestation avait profondément choqué les Américains, d’autant que la fillette n’était âgée que de 6 ans, et la presse étrangère s’en était fait l’écho.

Cinq mois après les faits, l’affaire est de nouveau au centre des débats outre-Atlantique, après la diffusion d’une vidéo choquante de l’arrestation.

« Aucun enfant de 6 ans ne devrait avoir à dire qu’il a été menotté »

Rendue publique par l’avocat de la famille de l’enfant, la vidéo a été filmée par Dennis Turner, l’officier qui a procédé à cette arrestation controversée.

Sur les images on aperçoit ce dernier passer des menottes souples aux poignets de la fillette en larmes, dans le bureau que l’on imagine être celui de la direction de l’école.

« Non, non, je ne veux pas les menottes ! Non, ne me mettez pas les menottes. Aidez-moi, aidez-moi », crie Kaia, visiblement effrayée par ce qu’il lui arrive.

Selon la police d’Orlando, Turner envisageait de conduire la petite fille dans un centre local pour mineur, mais il a finement rebroussé chemin pour la ramener à l’école, car il n’avait pas demandé les autorisations obligatoires nécessaires pour interpeller des enfants de moins de 12 ans.

Selon la chaîne NBC, le rapport de police concernant cet incident stipule que l’intervention a eu lieu parce que la fillette avait « frappé trois personnes de l’équipe scolaire avec les pieds et les poings ».

Sur la vidéo, on entend l’officier Turner rétorquer aux membres du personnel que ces mesures « sont nécessaires » et que la petite « aurait eu des menottes normales », « si elle avait été plus grande ».

« Aucun enfant de 6 ans ne devrait avoir à dire qu’il a été menotté et conduit à l’arrière d’une voiture de police jusqu’à un centre pour mineur afin qu’on y prélève ses empreintes digitales et qu’on le photographie », avait déploré la grand-mère de Kaia à l’époque.

Une fois la vidéo publiée, le chef de la police d’Orlando a tenu a réagir en rappelant qu’il avait suspendu l’officier Turner le 23 septembre 2019, soit quatre jours après l’incident.

Source : Sky News
Plus d'articles