Vacances d'été 2022 : 135 euros d'amende pour les parents qui retirent leur enfant de l'école en avance

Bouton whatsapp

Tic tac tic tac… les vacances d’été 2022 approchent à grand pas ! Attention, des sanctions sont prévues pour les parents qui ont l’intention de retirer leurs enfants avant la fin de l’année scolaire.

Cette année, les vacances d’été débuteront le soir du jeudi 7 juillet. Comme à l’accoutumée, certains parents n’hésitent pas à retirer leurs enfants plus tôt de l’école pour partir en vacances.

À voir aussi

Des sanctions prévues pour les parents

Le hic ? Ce départ prématuré se traduit par une absence injustifiée punie par la loi. C’est en tout cas ce qu’affirme l’Éducation nationale sur son site internet : «Si vous ne justifiez pas l’absence de votre enfant ou si vous en donnez des motifs inexacts, vous risquez une amende de 135 euros».

Crédit Photo : Image d'illustration / Istock

Mais ce n’est pas tout ! Les familles concernées risquent une amende plus lourde ainsi qu’une peine d’emprisonnement : « Si ces absences injustifiées compromettent l’éducation de votre enfant, vous risquez 2 ans de prison et 30000 € d’amende », précise le site du service public.

Vous l’ignorez peut-être, mais selon l’article L131-8 du Code de l’éducation, «lorsqu’un enfant manque momentanément la classe, les personnes responsables doivent, sans délai, faire connaître au directeur ou à la directrice de l’établissement d’enseignement les motifs de cette absence».

Comme le précisent nos confrères de BFM, «très peu de familles sont sanctionnées chaque année». La raison ? Des procédures longues qui aboutissent dans très peu de cas, notamment lors des derniers jours de l’année scolaire.

Source : BFM
Bouton whatsapp