Dans les hôpitaux ou maisons de retraite, les chiens de thérapie apportent du réconfort

18Kpartages

En cette période de pandémie du Covid-19, les héros sont de toutes formes et de toutes tailles. Le chien Wynn est l’un des héros à quatre pattes qui réconforte le personnel de santé de l’hôpital Rose Medical Center de Denver, aux États-Unis.

Wynn est un chien d'assistance en formation. Sa mission consiste à apporter joie et réconfort au personnel médical en première ligne de la lutte contre les coronavirus à Denver. Le labrador jaune, âgé d'un an, sert des câlins aux travailleurs de la santé qui ont besoin d'une pause mentale bien méritée de la salle d'urgence du Rose Medical Center, une structure sanitaire située à Denver, dans le Colorado.

Wynn n'est pas étrangère au personnel médical, car elle est formée par Susan Ryan, une urgentologue à l'hôpital. Cette dernière a partagé une image d'eux dimanche dernier. On y voit le médecin portant un écran facial et un masque assis sur le sol de l'hôpital caressant le chien Wynn.

Courtesy Susan Ryan

Sur CNN, Ryan explique la scène : « J'ai vu Wynn rentrer après avoir été emmené dehors. Je me suis juste effondré sur le sol et j'ai dit 'je peux juste avoir une minute avec elle ?' » L’urgentologue venait de terminer avec un patient et s'était lavé avant de passer du temps avec le chien de thérapie Wynn.

« Voir des choses et entendre des choses que vous ne pouvez pas ignorer a un impact sur vous », a déclaré Ryan. « C'est là que les chiens entrent en jeu. Lorsque vous êtes en présence du chien et que vous le caressez, vous prenez un moment pour vous reconnecter un moment. » fait-elle savoir CNN

Wynn est actuellement en formation pour devenir un chien d'assistance pour Canine Companions for Independence, un organisme sans but lucratif qui fournit gratuitement des chiens d'assistance aux adultes, aux enfants et aux anciens combattants handicapés, selon son site web. Ryan entraîne Wynn depuis l'âge de huit semaines. Elle emmène fréquemment le chiot à l'hôpital pour des visites. « Ce fut la partie la plus brillante de notre journée », a témoigné Ryan.

Courtesy Susan Ryan

Wynn est installé dans le bureau des travailleurs sociaux et, sur appel des membres du personnel qui ont besoin d'amour, il est toujours présent pour soulager leur stress et leur réconforter. Dans la pièce, où se passe la thérapie en compagnie du chien, les lumières sont atténuées et la musique de méditation joue pour fournir le meilleur endroit possible où le personnel médical peut prendre une petite pause mentale avant de retourner au travail.

L’urgentologue dit être très émue en voyant les vidéos partagées sur les réseaux sociaux de personnes partageant leur soutien au personnel médical. Elle fait particulièrement allusion au mouvement "Solidarityat8", très active sur les médias sociaux. Comme en France, ce mouvement demande aux gens d'aller sur leurs balcons ou d'ouvrir leurs fenêtres à 20 heures pour applaudir, ou simplement faire du bruit afin d’honorer le personnel soignant qui continue de travailler dans les hôpitaux, les cliniques, les maisons de soins infirmiers et autres installations médicales.

« Nous sommes tous dans le même bateau », a-t-elle déclaré. « Nous pouvons être connectés par la gentillesse, l'amour et quatre pattes. »

L’exemple du chien de thérapie, Wynn, est bien présent aux États-Unis. Dans certaines maisons de retraite, des chiens de thérapie passent très souvent la journée à côté des personnes âgées pour leur donner réconfort. En ces périodes de confinement, Tunka, un chien de thérapie et sa maîtresse ont rendu visite à une vieille femme en quarantaine au Cedar Pointe Health and Wellness Suites, dans le Texas.

Susan Peters-Fineske

La scène est saisissante ! Par respect de la distanciation sociale, le chien n’est pas en contact direct avec son « patient ». Pointé juste devant les fenêtres, Tunka s’est contenté de lécher les mains de la mamie très touchée par le geste du chien. Son accompagnatrice, Susan Peters-Fineske, témoigne : « Quand ils ont mis leurs mains contre la fenêtre, cela a fait couler quelques larmes ».

Source : CNN/The Dodo
Plus d'articles