À 59 ans, Michael J. Fox annonce la fin de sa carrière à cause de la maladie de Parkinson

Triste nouvelle pour le cinéma et ceux qui ont adoré la trilogie culte « Retour vers le futur » : Michael J. Fox a décidé de mettre un terme à sa carrière.

Publicité

Il faut dire que l’acteur canado-américain âgé d’à peine 59 ans, devenu mondialement célèbre en incarnant le personnage de Marty McFly, est atteint de graves problèmes de santé depuis le début des années 90. En effet, à l’occasion du tournage de « Doc Hollywood » en 1991, il découvre être victime de tremblements qu’il ne parvient pas à contrôler et sera diagnostiqué porteur de la maladie de Parkinson quelques mois plus tard. C’est seulement en 1998 qu’il l’annonce publiquement et se résigne à lever le pied en tournant moins.

Un témoignage poignant sur la maladie

Il y a quelques jours, Michael J. Fox était interviewé par le magazine People pour la promotion de son livre autobiographique intitulé « No Time Like the Future: An Optimist Considers Mortality » sorti le 17 novembre 2020.

Il a profité de ce moment pour annoncer ouvertement et en toute simplicité la fin de sa carrière de comédien en expliquant notamment de quelle façon la maladie a eu impact très important sur son métier d’acteur. « Ma mémoire à court terme est ruinée. J'ai toujours été bon pour retenir et apprendre mes dialogues. J'ai connu des situations extrêmement dures lors de mes derniers boulots, qui étaient vraiment des rôles avec beaucoup de mots. J'ai vraiment dû lutter pour y arriver » confie-t-il. Et lui d’ajouter chez nos confrères du Los Angeles Times : « il y a un temps pour tout, et il est temps de mettre derrière moi les journées de 12h de travail, à devoir mémoriser 7 pages de dialogues. Si ce doit être la fin de ma carrière de comédien, alors qu'il en soit ainsi. »

Crédit : drserg / Shutterstock

En 39 ans de carrière, Michael J. Fox aura marqué de nombreux cinéphiles avec les longs-métrages « Retour vers le futur », mais également par ses rôles dans « Mars Attacks ! » de Tim Burton, dans « Le Président et Miss Wade » de Rob Reiner ou encore dans des séries comme « Spin City » ou encore « The Good Wife ». Pour toute une génération, cette annonce est donc une page qui se tourne.

Source : People
Plus d'articles
À lire aussi