Angelina Jolie : 10 choses à savoir sur l'actrice

Angelina Jolie est l’une des actrices les plus connues du cinéma. La native de Los Angeles débutera sa jeune carrière dès l’aube des années 1980 avant de figurer plus régulièrement sur le grand écran une décennie après. La suite de sa carrière sera jonchée de collaborations avec des réalisateurs confirmés et dans des films dramatiques ou bourrés d’action.

Le plus notable d’entre eux étant probablement l’incarnation de l’aventurière Lara Croft dans le film du même nom, en 2001. Un film qui finira d’assoir l’actrice comme l’une des plus grandes stars d’Hollywood à travers le monde.

À voir aussi

Outre ses performances musclées dans ses films ou son talent d’actrice, Angelina Jolie s’illustre aussi dans ses combats humanitaires. Pourtant, c’est sa vie privée mouvementée qui passionne les tabloïdes.

Plus discrète au cinéma depuis les années 2010, qu’elle a consacrées à la réalisation, on retrouvera enfin Angelina Jolie fin 2021 dans le très attendu Les Éternels (production Marvel). Avant de la découvrir dans le rôle de Thena, nous vous proposons de découvrir 10 choses à savoir sur Angelina Jolie.

The Eternals. Crédit : Marvel Studios

Angelina Jolie a une licence de pilote

Il n’y a pas que Tom Cruise qui manie les engins électriques (on peut d’ailleurs voir ses prouesses de pilote d’hélicoptère dans Mission Impossible: Fallout). Angelina Jolie aussi possède son permis de pilotage. C’est en 2004 que l’actrice l’acquiert. Et depuis, elle pilote elle-même ses avions, notamment un Cirrus SR22-G2 qu’elle s’est achetée comme récompense.

Tout est parti d’une histoire avec son fils Maddox, 3 ans à l’époque, à qui elle souhaitait faire une surprise. « Chaque fois que Mad voit un avion, il est stupéfait… Je me suis dit que si je pouvais réellement piloter un avion quand il fêtera ses 4 ans, je serais comme Superman pour lui », racontait Angelina Jolie au site People.

Pari réussi pour l’actrice. C’est en 2018 que les téléspectateurs et admirateurs de la star ont pu découvrir les qualités de pilotage de l’actrice dans le documentaire The Queen’s Green Planet. Quand Angelina Jolie n’épate pas son fils avec ses talents de pilote, elle met son avion à disposition des bénévoles dans le cadre de ses activités philanthropiques.

Angelina Jolie collectionne les couteaux

C’est un objet un peu particulier que collectionne Angelina Jolie. Alors qu’elle manie très bien les armes dans ses films, l’actrice collectionne dans la vraie vie… les couteaux. La raison est beaucoup plus intéressante qu’on ne le croit. Angelina Jolie a reçu son premier couteau à 12 ans des mains de sa mère.

Un cadeau étrange, vous vous dites sans doute. Sauf qu’il s’agit d’abord d’un objet historique avant d’être un couteau, aux yeux de la mère et de la fille. Il s’agit de couteaux antiques que l’actrice s’est mise à dénicher très jeune. Avec sa mère, Angelina arpentait les événements Renaissance Faire où sa passion a éclot.

Depuis, Angelina Jolie en collectionne de partout à travers le monde car les couteaux «vous rappellent l’Histoire… il y a quelque chose de beau et de traditionnel chez eux. Chaque pays a des couteaux et des armes différents, et c’est pourquoi j’ai commencé à les collectionner», racontait-elle en 2018.

Angelina Jolie réalise ses cascades seule

Lara Croft: Tomb Raider. Crédit : Paramount Pictures

À l’instar de ses collègues masculins, Angelina Jolie se donne pour mission de réaliser toutes les cascades à sa portée. Dans la saga Tomb Raider, c’est elle qui effectue ses propres cascades. Mais il ne s’agit pas du seul film dans lequel l’actrice se donne à corps perdu dans l’action.

On l’oublie trop souvent, mais Angelina Jolie est une habituée des films d’action: Mr ans Mrs Smith (2005), Salt (2010) ou encore Wanted (2008).

Familière avec ce genre spectaculaire et désireuse de faire son travail à fond, Angelina Jolie a même réalisé 99% de ses cascades dans le film Salt, avait raconté son coach personnel sur le film, Simon Crane. Quand la situation ne lui permettait pas pour différentes raisons, souvent par sécurité, c’est à la cascadeuse Eunice Huthart, actrice de la série Gladiator (1992), à qui Angelina Jolie laissait la main.

Angelina Jolie est une philanthrope

Ce n’est une surprise pour personne, Angelina Jolie est très investie dans de nombreuses causes humanitaires. Les zones en conflit où les populations sont en danger, les nombreux réfugiés qui fuient les guerres, les plus démunis, en soutien à Médecins sans frontières, aux victimes de désastres naturelles et bien plus encore.

La star a sillonné le monde à la rencontre des réfugiés de divers pays (Cambodge, Pakistan, Sierra Leone, Afghanistan, Kosovo, Soudan, Angola, Kenya, Tchad, Costa Rica, Haïti, Birmanie…).

Un combat et un travail qu’elle mène depuis une vingtaine d’années avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Elle a, à ce titre, été nommé «Ambassadrice de bonne volonté» par le HCR en 2001. Angelina Jolie fait aussi partie de l’institut Jane Goodall France.

Angelina Jolie, actrice de clips dans les années 1990

Dans les années 1990, en parallèle de sa carrière cinématographique, Angelina fait des apparitions dans des clips musicaux. L’actrice présente d’ailleurs un penchant pour le rock. En 1990, elle fait ainsi une apparition dans le clip Alta marea d’Antonello Venditti, puis trois ans plus tard dans le clip du groupe The Lemonheads, It’s About Time.

Elle apparaît aussi dans le clip Rock and Roll Dreams Come Through du groupe de rock Meatloaf, réalisé par Michael Bay, chez Lenny Kravitz dans Stand by My Woman et en 1997 pour les Rolling Stones dans Anybody Seen My Baby? Sa dernière apparition connue dans un clip remonte à 2003 pour le single Did My Time du groupe Korn.

Angelina Jolie n’a pas aimé collaborer avec Johnny Depp

The Tourist. Crédit : Columbia Pictures

Deux stars d’Hollywood réunies dans un film donne forcément un beau résultat. Et bien non. En 2010, Angelina Jolie et Johnny Depp, deux acteurs au succès incontestable depuis plusieurs années, partagent l’écran dans le film The Tourist. Dommage pour le duo (et le film) car The Tourist a connu un succès mitigé outre-Atlantique et généré 278 millions de dollar à l’international.

Pourtant, le film fut éreinté par la presse et à l’origine d’une controverse à la suite de plusieurs nominations aux Golden Globes qui auraient été obtenues par des pots-de-vin.

De plus, le duo emblématique -sur papier- que forment Jolie/ Depp n’a convaincu personne. Les critiques s’en donnent à cœur joie et soulignent un manque de profondeur et d’alchimie entre les deux acteurs. Un vide abyssal peut-être dû à leur relation sur le plateau. Après le tournage, Johnny Depp aurait déclaré que Angelina Jolie était « trop égocentrique ».

Ce à quoi la principale intéressée aurait rétorqué au sujet de son co-partenaire qu’il «ne se lavait pas souvent». Des petites piques de cours de récrée qui, présentes ou pas, n’auraient pu améliorer les chiffres du box-office. Nous ne sommes pas près de les revoir de sitôt ensemble à l’écran.

Angelina Jolie est une réalisatrice respectée

Et oui, Angelina Jolie ne fait pas que jouer l’actrice dans des films d’action ou plus dramatiques. Elle s’adonne aussi à son autre passion, la réalisation. Une casquette intimidante pour les acteurs et actrices qui décident de se lancer dans la réalisation, que la réalisatrice/ actrice poursuit depuis une décennie déjà.

C’est en 2012 que Angelina Jolie réalise son premier film avec Au pays du sang et du miel. Un drame romantique sur fond de siège à Sarajevo dans les années 1990. Pour son premier essai, les critiques sont mitigées mais le film reçoit une nomination au Golden Globe du meilleur film étranger.

Suivront trois autres films Invincible (2014), Vue sur mer (2015) et D’abord, ils ont tué mon père (2017). Une période pendant laquelle l’actrice était forcément moins disponible pour jouer, comme en atteste son seul projet en tant qu’actrice, Maléfique (2014); elle jouait aussi dans sa propre réalisation Vue sur mer, avec Brad Pitt.

Invitée à parler de ce nouveau rôle de réalisatrice en interview, Angelina Jolie s’installe aux côtés de plusieurs de ses pairs comme Guillermo Del Toro, Denis Villeneuve, Joe Wright ou Greta Gerwig dans des tables rondes organisées par le célèbre Hollywood Reporter. Angelina Jolie est également productrice et scénariste (trois de ses films sur quatre).

Angelina Jolie, une actrice multirécompensée

Outre sa récompense d’«Ambassadrice de bonne volonté», probablement sa favorite, Angelina Jolie est aussi très respectée et admirée dans l’industrie cinématographie. C’est d’abord pour ses rôles à la télévision que l’actrice sera récompensée. En 1998, elle remporte son premier Golden Globe de la meilleure actrice pour la mini-série George Wallace.

En 1999, elle remporte de nouveau un Golden Globe de la meilleure actrice pour le téléfilm Femme de rêve et réalise un strike en 2000 en remportant cette fois-ci le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film Une vie volée. En trois ans, Angelina Jolie aura glané trois statuettes d’affilé à l’antichambre des Oscars.

En parlant des Oscars, l’actrice recevra son premier peu de temps après son troisième Golden Globe, toujours pour son rôle de Lisa Rowe dans Une vie volée. Par ailleurs, l’actrice a été nommé à plusieurs reprises pour les SAG Awards, les Emmy Awards, les Baftas et les Oscars.

Angelina Jolie est la fille d’une star d’Hollywood

Lara Croft: Tomb Raider. Crédit : Paramount Pictures

Angelina Jolie Voight, de son vrai nom, est la fille de l’acteur américain Jon Voight et de l’actrice Marcheline Bertrand, actrice de télévision et de cinéma. Son père s’est fait connaître dans le film Macadam Cowboy (1969) au côté de Dustin Hoffman. Puis, vous l’avez sans doute déjà vu dans Mission impossible (1996) face à Tom Cruise dans et le diptyque Benjamin Gates (2004 et 2007) face à Nicolas Cage.

Sa mère s’est quant à elle illustrée dans le remake de L’Homme qui aimait les femmes (1983) de François Truffaut ou une courte apparition dans la série L’Homme de fer (1971). Les parents d’Angelina Jolie se sont mariés en 1971 avant de divorcer sept ans plus tard.

Angelina Jolie et son père n’ont jamais été très proches: «Mon père et moi ne nous parlons pas. Je ne nourris aucune haine envers lui», déclara-t-elle au début des années 2000. Après le divorce de ses parents, en 1978, Angelina et son frère ont été élevés par leur mère dont l’actrice était très proche.

Cependant, Angelina Jolie a tout de même tourné au côté de son père dans Lara Croft: Tomb Raider (2001) dans lequel Jon Voight jouait… son père.

Angelina Jolie était moquée par ses camarades de classe

À l’âge de 14 ans, Angelina Jolie a, de son propre aveu, connu «la période la plus sombre de [sa] vie». Une période qui se traduit dans son style vestimentaire composé de vêtements et cheveux noirs. Cinq ans plus tard, elle poursuit ses études dans la huppée Beverly Hills High School que fréquentent les familles riches.

Une situation sociale bien éloignée de celle de l‘actrice. Son père, acteur, ayant abandonné sa famille lorsque Angelina Jolie était jeune, c’est sa mère qui doit subvenir à leurs besoins. La future actrice se présentait en cours avec des vêtements modestes, portait aussi des lunettes et un appareil dentaire et présentait un physique mince et longiligne, ce qui lui valait de nombreuses moqueries de ses camarades.

Une période difficile pour Angelina durant laquelle elle perdait confiance en elle et en ses chances de devenir un jour mannequin et actrice. Angelina Jolie deviendra quelques années plus tard une star d’Hollywood à la carrière fructueuse.