Harry Potter : Daniel Radcliffe répond aux propos transphobes de J.K. Rowling

Il y a l’eau dans le gaz chez Harry Potter. L’auteure J.K. Rowling a été accusée de transphobie et l’interprète de son personnage principal, Daniel Radcliffe, n’a pas hésité à la remettre à sa place.

J.K. Rowling dans la tourmente! Après une série de tweets, l’auteure de l’univers de Harry Potter a été accusée de tenir des propos transphobes. Elle a assimilé les menstruations à la féminité, en se moquant du titre d’un article d’opinion qui parlait des « personnes qui ont des règles » : « Les personnes qui ont leurs règles, je suis sûr qu’il y avait un mot pour ces gens. Que quelqu’un m’aide. Wumben ? Wimpund ? Woodmud ? ».

Publicité

Daniel Radcliffe soutient les personnes trans face aux propos de J.K. Rowling

Une opinion que ne partage pas l’interprète de son héros, Daniel Radcliffe, qui a pris la parole pour soutenir les personnes transgenres. Dans un editorial publié sur The Trevor Project, une association américaine qui lutte contre le suicide chez les jeunes LGBT+, il a rappelé la discrimination dont sont souvent cibles ces personnes :

« Les femmes trans sont des femmes. Toute déclaration contraire efface l’identité et la dignité des personnes transgenres et va à l’encontre de tous les conseils donnés par des associations professionnelles de la santé qui ont beaucoup plus d’expertise sur ce sujet que Jo ou moi. Selon The Trevor Project, 78% des transgenres et les jeunes non binaires ont déclaré faire l’objet de discrimination en raison de leur identité de genre ».

Crédit photo : Shutterstock / lev radin

En parallèle, il en a profité pour partager un guide permettant d’en savoir plus sur les identités transgenres et non binaires, déclarant : « J’apprends toujours à être un meilleur allié » pour les personnes transgenres et non binaires.

Enfin, il finit par s’excuser pour les propos tenus par J.K. Rowling : « À toutes les personnes qui pensent maintenant que leur expérience des livres a été ternie ou diminuée, je suis profondément désolé de la douleur que ces commentaires vous ont causée ».

Plus d'articles