L'auteure de Harry Potter, J.K. Rowling, a perdu son statut de milliardaire... mais pour la bonne cause

Par
30
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La célèbre auteure des livres à succès « Harry Potter » ne fait plus partie du cercle très fermé des milliardaires. Et c’est tout à son honneur. En effet, elle est devenue simplement « millionnaire » à cause principalement des impôts mais surtout… de ses généreuses donations à des œuvres caritatives.

J.K. Rowling est devenue en quelque temps la femme la mieux rémunérée d’Angleterre. Grâce à ses livres vendus à plus de 450 millions d’exemplaires et traduits en 75 langues, les films et les produits dérivés de la franchise Harry Potter, elle est ainsi devenue la première femme milliardaire grâce à sa plume.
@techinsider

Mais ça, c’était avant.

Car après avoir figuré sur la liste des milliardaires recensés par le magazine américain Forbes en 2012, elle a été cette année déchue de son titre. En effet, dans le classement cru 2016, J.K. Rowling a disparu de la liste. Mais pas d’inquiétude.

L’auteure de Harry Potter n’a pas flambé son argent dans des voitures de luxe et encore moins dans des hôtels ou des sorties démesurées aux quatre coins de la planète. Non. La disparition de pas moins d’environ 145 millions d’euros est due en majeure partie à ses bonnes intentions. En effet, elle a offert cet argent à des associations caritatives. De plus, elle a aussi créé Lumos, une fondation qui vient en aide aux enfants défavorisés et/ou déscolarisés en Europe de l’Est. L’autre partie de son argent est passée aux impôts, qu’elle a versés en Angleterre, son pays d’origine.

Mais avec la sortie de son nouveau livre « Harry Potter et l’enfant maudit » (qui bat déjà des records de vente), ses trois prochains ouvrages sur Poudlard ainsi que la trilogie ciné « Les Animaux Fantastiques », gageons que l’auteure s’affichera de nouveau, l’an prochain, dans la liste Forbes des milliardaires que compte la planète.
La Méditerranée est la mer la plus polluée d'Europe avec près de 200 déchets par km2
Commentaires