Jake Gyllenhaal : 10 choses à savoir sur l'acteur caméléon

Bouton whatsapp

Jake Gyllenhaal est une icône du cinéma américain depuis des décennies et possède aujourd'hui une filmographie impressionnante. Certaines de ses premières œuvres sont encore très appréciées aujourd'hui et il continue à fournir régulièrement des performances exceptionnelles sur le grand écran.

Jake Gyllenhaal prend la pose sur le tapis rouge lors d'une avant-première. Crédit : ParisBeacon

À voir aussi

En commençant par « Donnie Darko » en 2001, Jake Gyllenhaal a fourni une multitude de superbes prestations d'acteur au fil des ans. Après son rôle vedette dans le rôle de Donnie, il a joué dans certains des films les plus populaires du début des années 2000, dont « Le jour d'après », « Brokeback Mountain », « Jarhead » ou encore « Zodiac ». Et au fil des ans, l'étoile de Jake Gyllenhaal n'a cessé de briller dans le paysage d’Holywood. Son travail au cinéma n'a pas ralenti depuis.

En effet, l’acteur populaire continue de soigner sa filmographie en apparaissant dans d'énormes superproductions comme « Spider-Man : Far From Home » et le prochain thriller « Ambulance » qui devrait sortir en février 2022.

Avec une carrière qui s'étend sur plus de 20 ans, il n'est pas surprenant que Jake Gyllenhaal se soit constitué une base de fans importante et particulièrement passionnée. Son jeu d'acteur exceptionnel lui a valu de nombreuses récompenses et encore plus de nominations.

Malgré une carrière aussi longue et une vie si médiatique, certains fans seront peut-être surpris d'apprendre quelques anecdotes assez peu connues sur le célèbre comédien américain. Vous pensez peut-être tout savoir de la vie de Gyllenhaal ? Ses fréquentations, ses nominations aux Oscars et même sa célèbre famille, mais il y a en réalité tellement plus à apprendre sur la star hollywoodienne que vous ne pourriez l'imaginer.

Voici 10 choses que vous ignoriez sur Jake Gyllenhaal :

1. Jake Gyllenhaal a grandi dans le milieu du cinéma

Jake Gyllenhaal accompagné de sa sœur et de ses parents. Crédit : Aleksandra Pandevska

On peut dire que le showbiz est dans les gènes quand il s'agit du clan Gyllenhaal. En effet, l’acteur n’est vraiment pas le seul à avoir réussi une carrière dans le cinéma. On peut même supposer, bien évidemment sans remettre en cause ses immenses capacités de comédien, que le fait de baigner dans ce milieu depuis son plus jeune âge a pu grandement l’aider à y percer.

Dans les faits, sa sœur est l'actrice Maggie Gyllenhaal, que l’on a notamment vue dans « The Dark Knight » en 2008 ou plus récemment dans « The Kindergarten Teacher ».

Mais ce n’est pas tout puisque leur père Stephen Gyllenhaal est réalisateur depuis plus de 40 ans et leur mère Naomi Foner Gyllenhaal est productrice et scénariste.

Et, bien qu'elle ne soit pas liée par le sang à la famille, l’actrice Jamie Lee Curtis, qui a remporté deux Golden Globe Awards et possède son étoile sur le Hollywood Walk of Fame, est la marraine de Jake Gyllenhaal. On peut donc dire que sa famille et son entourage son très implanté dans le milieu du cinéma.

2. Jake Gyllenhaal est l’un des acteurs les mieux payés d’Hollywood

La fortune personnelle de Jake Gyllenhaal est estimée à 70 millions d'euros. Crédit : Sharon McCutcheon

Même dans sa jeunesse, Jake Gyllenhaal était un travailleur acharné. Ses parents insistaient pour qu'il travaille pendant l'été, ce qui a probablement contribué à son caractère serviable et accessible.

Depuis qu'il est devenu l'un des acteurs les plus connus d'Hollywood, il a gravi de nombreux échelons par rapport à ses débuts en tant que maître-nageur et serveur à Los Angeles. Cela lui a permis de se constituer une fortune assez considérable, en grande partie grâce à ses rôles dans des films particulièrement bien rémunérés.

En 2021, le patrimoine financier de l’acteur est estimé à environ 70 millions d’euros selon le site spécialisé Celebrity Net Worth. Il possède également plusieurs propriétés exorbitantes, dont un appartement à Tribeca valant plusieurs millions d’euros et un ranch à Hollywood Hills, qu'il a vendu il y a quelques années pour un bénéfice de plus d'un million d’euros.

3. Jake Gyllenhaal a de nombreux engagements

Loin des plateaux de cinéma, Jake Gyllenhaal est impliqué pour de nombreuses causes. Crédit : Magali Bragard

La réussite exception de Jake Gyllenhaal ne l’empêche pas de penser aux problèmes que peuvent rencontrer les plus démunis, mais également l’environnement. Loin des flashs des paparazzis et des tapis rouges, il vient en aide à plusieurs causes qui lui tiennent à cœur.

Par exemple, dans le but de soutenir le programme Future Forests, l'acteur dépense des dizaines de milliers d’euros par an pour faire planter des arbres dans une forêt du Mozambique et ainsi lutter contre la déforestation et la destruction de l’habitat de la faune sauvage.

Il s'investit également beaucoup plus dans le service public, en aidant par exemple à sensibiliser au changement climatique après la sortie de son film « Le jour d'après », ou encore en participant à la collecte de fonds télévisée Stand Up to Cancer, qui permet de faire avancer la recherche contre la maladie.

Bref, Jake Gyllenhaal n’est qu’un acteur star face à la caméra, il sait aussi se servir de son image et de sa notoriété pour mettre la lumière sur de nobles causes.

4. Jake Gyllenhaal descend d’une famille noble

Voici le blason de la famille suèdoise Gyllenhaal, dont Jake est un descendant. Crédit : Carolus

Jake Gyllenhaal a toutes sortes d'ancêtres dans le sang. Polonais et letton du côté de sa mère, suédois, allemand, suisse-allemand, anglais et même français et gallois par son père. Du côté de son père, il est en fait un membre de la noblesse suédoise.

Si vous ne nous croyez pas, il suffit de consulter l'Almanach de la noblesse suédoise et vous y retrouverez rapidement sa trace puisqu’il y figure ! L'un de ses ancêtres, Nils Gunnarsson Haal, a établi cette lignée au XVIIe siècle, et Jake Gyllenhaal a déclaré qu'elle était toujours influente en Suède aujourd'hui.

Avant même qu'ils ne deviennent des incontournables du monde du cinéma, les Gyllenhaal avaient donc un pouvoir et un train de vie bien au-delà de la moyenne. En effet, le père de Jake, Stephen Gyllenhaal, est un descendant de la noble famille suédoise du même nom.

5. Jake Gyllenhaal adore les chiens

Jake Gyllenhaal en pleine promenade avec ces chiens à Los Angeles. Crédit : Popsugar

Proche de la nature et des animaux en général, Jake Gyllenhaal prouve une fois de plus son amour des bêtes puisqu’il partage sa vie avec deux chiens. Ces derniers sont nommés Atticus et Boo. Si vous connaissez le livre « To Kill a Mockingbird », vous remarquerez que ce sont les noms de deux des personnages principaux.

Et cela ne doit rien au hasard !

En effet, l’acteur américain a déclaré lors d’une interview que le célèbre roman était son préféré de tous les temps. Il a adopté les chiens avec sa compagne de l'époque, Kirsten Dunst, et lorsqu'ils se sont séparés en 2004, le couple a partagé la garde jusqu'à ce que Jake Gyllenhaal obtienne la garde complète quelques mois plus tard. Depuis, il ne les quitte plus et ne rate jamais une occasion de parler de la relation particulière qu’il entretient avec eux.

6. Jake Gyllenhaal est le meilleur ami d’Adam Levine

Adam Levine et Jake Gyllenhaal en train de boire un verre dans un café. Crédit : Jennifer Killingsworth

De par sa profession et le statut de star qu’il a actuellement, Jake Gyllenhaal a évidemment beaucoup d'amis célèbres. Cependant, il y en a un qui occupe une place toute particulière dans son cœur, il s’agit du chanteur et leader du groupe Maroon 5 : Adam Levine.

Et pour cause, cette complicité s’explique en grande partie par le fait que les deux hommes se connaissent depuis l’école maternelle. Depuis cette rencontre pendant leur enfance, ils ne se sont jamais perdus de vue malgré leurs emplois du temps respectifs bien chargés et son entre aujourd’hui les meilleurs amis du monde.

Lors d'une interview accordée au magazine Out, le chanteur a déclaré à propos de Jake Gyllenhaal : « c’est l'un de mes plus vieux amis. C’est mon pote. J'adore ce type ».

Comme quoi, le monde est parfois petit et malgré les nouvelles rencontres que l’on fait au cours de notre vie, rien ne remplace les amis de longue date.

7. Jake Gyllenhaal s’est déjà blessé pendant un tournage

Sur la gauche de l'image, Jake Gyllenhaal, crane rasé, dans le rôle Louis Bloom alias "Lou". Crédit : Open Road

En 2014, Jake Gyllenhaal s'est vraiment investi dans son rôle pour le film « Nightcrawler », au point de finir à l'hôpital. Lors d'une apparition dans l’émission télévisée « The Ellen DeGeneres Show », l’acteur a raconté ce qui s’était passé pendant une scène et a même révélé sa cicatrice. « Un miroir s'est brisé au milieu d'une scène sur le tournage et m'a coupé à la main » a-t-expliqué.

Il a ensuite montré à l'animatrice Ellen DeGeneres et au public une entaille sombre à la base de sa paume, perpendiculaire à son poignet.

Mais ce n’est pas tout, en 2012, pour préparer son rôle dans le drame policier « End Of Watch » (2012), Jake Gyllenhaal a suivi un entraînement intense, notamment en se faisant taser. Il a déclaré : « Michael Pena et moi avons passé cinq mois dans les rues, deux ou trois fois par semaine avec les forces de l'ordre de Los Angeles, le bureau du shérif et les autorités d'Inglewood. Nous faisions des patrouilles de 16 heures à 4 heures du matin. Un jour, nous étions à l'Académie de force de l'ordre, ils nous ont demandés si nous voulions être tasés et moi, j'ai dit 'Ouais, bien sûr, ouais !’. En fait, ils nous ont donné le choix entre le spray au poivre et le taser mais la première option est longue et douloureuse, cela dure environ 45 minutes et le taser ne dure que cinq secondes. »

8. Jake Gyllenhaal a appris à conduire avec Paul Newman

Paul Newman, le célèbre acteur qui a appris àJake Gyllenhaal comment conduire. Crédit : Sygma

Nous nous souvenons tous de notre première leçon de conduite, où nous avançons lentement et n’osons pas passer les vitesses tandis que notre mère ou notre père agrippe le volant depuis le siège passager. Bon au moins, ce n'était probablement pas dans une voiture flambant neuve valant des centaines de milliers d'euros.

Ce qui était peut-être le cas pour Jake Gyllenhaal ! En effet, pendant sa jeunesse, le comédien américain a été jeté dans le grand bain lorsque son célèbre parrain, Paul Newman, l'a emmené faire sa première sortie en voiture.

Pour les plus jeunes, rappelons qu’il était une légende du cinéma américain, jouant dans une soixantaine de films. Il a notamment remporté l'Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans « La Couleur de l'argent » en 1986, le Prix humanitaire Jean Hersholt, un Golden Globe du meilleur réalisateur pour « Rachel, Rachel » en 1968 et un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Il a également joué un rôle important dans le mouvement pour les droits civiques dans les années 1960.

9. Jake Gyllenhaal a travaillé comme sauveteur

Avant d'être une star de cinéma, Jake Gyllenhaal surveillait les plages de Californie en tant que sauveteur. Crédit : LA County

Malgré une enfance privilégiée, les parents de Jake Gyllenhaal l'ont toujours encouragé à être autonome et à redonner à sa communauté. Avant que sa carrière d'acteur ne décolle, il a travaillé comme sauveteur sur une plage très fréquentée de Martha's Vineyard.

Bien qu'il n'ait jamais été confronté à des drames mettant sa vie en danger, il a une fois aidé une dame à se sortir d'un mauvais pas lorsqu'elle a été piquée à la jambe par une méduse.

Voyant que la personne avait particulièrement mal, celui a qui allait devenir l’un des acteurs les plus en vogue d’Hollywood s'est rapidement dirigé vers elle avant d’uriner sur sa jambe pour atténuer la douleur. En revanche, l’histoire ne dit pas comment la dame a réagi sur le moment, ni si elle sait que le sauveteur qui a pris soin d’elle ce jour-là est aujourd’hui un comédien mondialement connu.

10. Jake Gyllenhaal a joué son premier rôle au cinéma à 10 ans

Le jeune Jake Gyllenhaal participe pour la première fois à un tournage pour le film "City Slickers". Crédit : Castle Rock Entertainment

Le premier rôle de Jake Gyllenhaal pourrait avoir échappé aux yeux du cinéphile le plus affûté car il n’avait que 10 ans à l’époque. Ce film était « City Slickers », dans lequel il jouait le fils de Billy Crystal.

La scène la plus remarquable de Jake Gyllenhaal se déroule dans une salle de classe, où il est tellement gêné par le métier de vendeur de publicité de son père qu'il raconte à ses camarades qu'il est en fait commandant de sous-marin. Si le temps de présence du très jeune Jake Gyllenhaal à l'écran était pour le moins minime, il n'en reste pas moins un excellent aperçu de son jeu d’acteur déjà prometteur.

Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter