« La France a un Incroyable Talent » : Récap de l'épisode 5

Ce soir, le cinquième épisode de « La France a un incroyable talent » a été diffusé sur M6. Au cours de cette soirée, plusieurs candidats se sont qualifiés pour les demi-finales.

Le cinquième épisode de la « La France a un incroyable talent » a offert aux téléspectateurs des shows intenses. La semaine prochaine, les candidats sélectionnés remonteront sur scène et tenteront de gagner leur place pour la finale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le niveau de la compétition risque de s’intensifier.

Crédit Photo : M6

Sans plus tarder, découvrez ci-dessous le récap de l’émission :

Des shows convaincants

Claire et Anthony ont proposé un numéro insolite imaginé pendant le premier confinement. Sur scène, le comédien et la danseuse ont multiplié les mimes et les pas de danse en slow motion. Le couple a obtenu l’accord du jury pour continuer l'aventure.

Ce sont ensuite Julie et Jeanne, deux acrobates, qui se sont qualifiées pour les demi-finales. Les adolescentes ont enchaîné les prouesses techniques, dont plusieurs sauts. Sans surprise, les jeunes filles ont conquis le cœur du jury.

Après ces deux qualifications, un artiste peintre et sa marionnette ont réalisé le portrait d’Hélène Ségara. Visiblement émue, la chanteuse n’a pas manqué de remercier l’artiste. Malheureusement, le candidat n’a pas reçu suffisamment de voix pour se qualifier pour l’étape suivante.

Dans un numéro retransmis en direct sur grand écran, un humoriste japonais à moitié nu a déclenché l’hilarité du jury. Grâce à sa folie, le jeune homme a été autorisé à poursuivre la compétition.

Un golden buzzer attribué

Le petit Malik connaît tous pays du monde, leur emplacement sur une carte, leur drapeau et leur capitale. Hélas, sa performance ne lui a pas permis d'accéder à la prochaine étape.

Miss Helvita a ensuite foulé le plateau de l’émission. La chanteuse, accompagnée de son guitariste, a fait une reprise du tube Djadja en mode…yodel. Avec trois oui et non, la yodleuse poursuit l’aventure.

Deux danseurs contemporains ont proposé une chorégraphie sur le thème du coming out. La prestation des Québécois a bouleversé les membres du jury et la présentatrice de l’émission. Cette dernière s’est empressée d’appuyer sur le golden buzzer. Les danseurs accèdent donc directement à la finale.

Le duo Anilka s’est ensuite illustré sur scène avec une reprise de Sweet About Me de la chanteuse Gabriella Cilmi. Malheureusement, les deux artistes n’ont pas réussi à convaincre le jury.

Une équilibriste bouleverse les jurés

Après une série de refus, une équilibriste âgée de 48 ans a séduit les jurés. À unanimité, l’artiste a obtenu quatre oui. Une troupe de danse a apporté une bouffée d’air frais sur le plateau de l’émission. Avec trois oui et un non, les danseurs seront de retour dans la prochaine émission.

La jeune Lou a présenté un numéro de danse sur la fragilité des femmes. Dans un show rempli d’émotions, l’adolescente a enchaîné les figures compliquées sur le morceau Drôle d’époque de Clara Luciani. Sa technique lui a permis de se qualifier et d'aller plus loin dans l'aventure.

Le fils et les neveux du confondateur des Gipsy Kings, Chico Bouchikhi, ont interprété la célèbre chanson du groupe : bamboléo. Les adolescents se sont qualifiés pour les demi-finales. 

Le dernier numéro de la soirée a envoûté les membres du jury et Karine Le Marchand. Sa prestation absurde et décalée a conquis le jury.

Plus d'articles