« Lego Masters » saison 2 : le récap de la finale, victoire des Métalleux suisses

Bouton whatsapp

Hier soir, la finale de la saison 2 de « Lego Masters » a été diffusée sur M6. Après deux épreuves intenses, les grands gagnants de cette édition ont été dévoilés.

La deuxième saison de l’émission de construction « Lego Masters » s’est achevée hier soir.

Crédit photo : Patrick Robert / M6

Au fil de la compétition, huit binômes se sont affrontés et ont débordé d’imagination, de créativité et de technique pour plaire aux deux « Brickmasters », Georg et Paulina. Hier soir, il ne restait plus que quatre binômes encore en compétition : les Métalleux suisses (Éric et Alex), les Parents cools (Étienne et Christine), les Meilleurs potes (Marin et Alexandre) et les Rétros de la brique (Marine et Benjamin).

Dès leur arrivée sur le plateau, les candidats ont pu voir un arbre immense se dresser devant eux. Haut de 3,5 mètres, il a impressionné les binômes, dont Alex qui a fait part de son émerveillement : « Il est plus grand qu’Eric Antoine donc c’est pour dire qu’il impressionne ! »

Crédit photo : M6

Une première construction en hauteur

Pour cette première épreuve, à l’issue de laquelle un binôme a été éliminé, les candidats devaient réaliser une construction sur une branche de l’arbre. Chaque création devait avoir une histoire et une taille proportionnelle à celle de l’arbre. Pour réaliser une œuvre de cette ampleur, les binômes avaient 15 heures à leur disposition.

Sous pression, certains candidats ont eu besoin de relâcher la pression pendant ces 15 heures de travail. Pour se défouler, Marin et Alexandre ont décidé de livrer une très belle imitation d’Éric Antoine, en reproduisant les cris de l’animateur. Ce dernier a également pris part à la compétition puisqu’il a essayé les ailes du hibou de Christine et Étienne, qui l’ont fait ressembler à un véritable petit ange…

Crédit photo : M6

Finalement, les binômes ont présenté leurs constructions. Les Métalleux suisses ont réalisé des perroquets armés de leurs valises qui s’apprêtaient à partir en vacances et les Meilleurs potes ont construit un caméléon coloré qui tirait la langue pour attraper une mouche. Les Rétros de la brique ont raconté l’histoire d’un castor bûcheron qui sciait la branche de son arbre du mauvais côté.

Crédit photo : M6

Malheureusement, ce sont les Parents cools qui ont le moins convaincu les jurés, puisque Étienne et Christine ont réalisé un immense hibou qui nourrissait ses petits. Leur départ a été annoncé dans une grande émotion.

Les grands gagnants ont été dévoilés

Pour la finale, le thème de l’épreuve était… qu’il n’y avait pas de thème ! Cette nouveauté a totalement bouleversé les candidats, qui ne savaient pas par où commencer. Cette épreuve très intense a duré 25 heures, un temps très long mais qui est passé aussi très vite, et pendant lequel les participants ont douté, ri, paniqué…

Finalement, après être passés par toutes les émotions, Marin et Alexandre ont réalisé une rue new yorkaise attaquée par un immense dinosaure, Éric et Alex ont construit un service à fondue fou accompagné de ses croutons et ses cornichons, et Marine et Benjamin ont représenté un chat gigantesque tout droit venu d’un cartoon et sortant d’une télévision.

La création d'Eric et Alex. Crédit photo : M6

La création de Marin et Alexandre. Crédit photo : M6

La création de Marine et Benjamin. Crédit photo : M6

Pour départager les finalistes, les jurés Georg et Paulina ont été accompagnés par un public de spectateurs ainsi que les autres participants de cette saison. Tous ont pu voter pour la création qu’ils préféraient.

Finalement, le binôme qui a remporté la saison 2 de « LegoMasters » est celui d’Éric et Alex, les Métalleux suisses. Les jurés ont salué le travail de ces deux candidats, qui étaient les meilleurs pour créer des motorisations et qui ont rivalisé de technique et d’imagination pour donner vie à leurs œuvres.

Crédit photo : M6

Les grands gagnants ont reçu la somme de 20 000 euros et sont désormais les meilleurs constructeurs de briques de France. Leur dernière création sera exposée au service des enfants malades de l'hôpital Necker à Paris.

Bouton whatsapp