« Lego Masters » saison 2 : le récap de l'épisode 1

Bouton whatsapp

Hier soir, le premier épisode de la deuxième édition de « Lego Masters » a été diffusé sur M6. Retour sur ce début de saison exceptionnel.

La nouvelle saison de « Lego Masters » a débuté sur M6. Cette soirée a été riche en découvertes puisqu’on a pu voir s’affronter huit nouveaux binômes, qui ont chacun dévoilé leurs talents dans le monde de la construction.

Crédit photo : Patrick Robert / M6

Ce soir, les candidats ont participé à deux épreuves, et l’un des binômes a été éliminé. En revanche, celui qui a gagné la première épreuve a remporté la « golden brique », une immunité qui lui permet de faire l’impasse sur une épreuve qu’il juge trop compliquée.

Éric et Alex remportent la « golden brique »

Aux côtés de l’animateur Éric Antoine, les juges Georg et Paulina ont rencontré les participants. Après avoir découvert leur espace de travail et les briques qu’ils auront à disposition, ces derniers ont entamé la première épreuve nommée « L’aventurier des mondes perdus ». Chaque binôme devait créer un univers perdu et intriguant, dans lequel un aventurier allait pénétrer. En plus de cela, les candidats devaient ajouter un élément motorisé à leurs décors, afin de barrer la route de l’aventurier.

Parmi les candidats, plusieurs se sont fait remarquer par leurs looks et leurs caractères atypiques : Éric et Alex (les métalleux suisses) sont arrivés sur le plateau en kilt. S'ils gagnaient cette première épreuve, Éric Antoine a par ailleurs promis qu'il porterait la même tenue, une information qui a bien été mémorisée par la production. Au fil de l'émission, les téléspectateurs ont également compris pourquoi Céline et Stéphane étaient surnommés « les collègues que tout oppose », puisqu'ils n'ont jamais été d'accord sur leur construction. D'ailleurs, on a bien cru que Stéphane allait abandonner la compétition quand Céline a décidé de démonter... tout ce qu'il avait construit.

« Je peux pas rester là-dessus, ça m’a tellement énervé que tu redémontes tout. J’ai passé une heure et demie à monter cette structure quasi tout seul, tu viens et tu me dis que c’est pas beau ! J’ai besoin de redescendre, c’est tout », a déclaré Stéphane à sa coéquipière.

Après 17 heures d’épreuve dans la joie et la bonne humeur, les résultats sont tombés. Le binôme qui a convaincu le jury et qui a remporté la « golden brique » est celui d’Éric et Alex. Ces derniers ont créé une « cité engloutie » : un temple perdu sous l’eau, rempli de végétation, de coraux et de coquillages, où une créature jaillit d’une grotte sous-marine pour gober l’aventurier. Et chose promise chose due, Éric Antoine a revêtu un kilt pour célébrer leur victoire !

Crédit photo : Patrick Robert / M6

Crédit photo : Patrick Robert / M6

Malheureusement, Laure et Hervé ainsi que Marin et Alexandre n’ont pas convaincu les jurés. Le premier binôme a réalisé un parc d’attractions avec des lapins fous, et le second un temple maya submergé et habité par un poulpe géant et un serpent à plumes. Ces deux binômes ont reçu un avertissement avant de commencer la seconde épreuve.

Une deuxième épreuve dans les airs

Pour cette deuxième épreuve intitulée « La brique suspendue », les candidats ont dû créer une construction à partir d’une seule brique suspendue dans les airs et accrochée à un fil. Pour cela, les participants ont construit de l’intérieur vers l’extérieur, ce qui est un véritable challenge. Et afin de présenter cette épreuve, Éric Antoine a usé de ses pouvoirs de magicien puisqu'il a expliqué la règle... dans les airs !

Après 10 heures d’épreuve, le jury a rendu son verdict. Le binôme qui a fait la meilleure performance est celui de Marine et Benjamin. Ces derniers ont représenté « la théorie de la lévitation », en construisant un chat ayant sur son dos une tartine beurrée. Pour réaliser leur construction, le binôme n'a rien laissé au hasard. Marine a pensé aux moindres détails, puisqu'elle a insisté pour utiliser une petite fleur pour représenter le derrière du chat, devant l'air perplexe de son coéquipier.

« Bienvenue dans ce cours accéléré de sciences physiques. Nous allons vous présenter notre théorie de la lévitation. Première observation : que se passe-t-il lorsqu’un chat tombe ? Il retombe toujours sur ses pattes. Deuxième observation : que se passe-t-il quand une tartine beurrée tombe ? Elle retombe toujours du côté beurré de la tartine. Alors que se passerait-il si un chat et une tartine beurrée étaient mis dos à dos ? Les forces s’annulent et voici donc notre théorie de la lévitation », ont présenté les deux coéquipiers, scientifiques dans l'âme.

Crédit photo : M6

Les deux binômes qui ont le moins satisfait les jurés sont Céline et Stéphane, qui ont représenté un dragon en train de voler le trophée de la compétition et un Éric Antoine miniature, ainsi que Aurélien et Vincent qui ont créé un kraken suspendu. Cette dernière création a laissé Georg et Paulina perplexes, et leur réaction a bien été résumée par l'animateur : « En gros, ils trouvent ça très beau, mais ils ont rien compris ! » 

Après deux épreuves intenses, les jurés ont désigné le couple qui ne poursuivra pas l’aventure. Bien qu’ils se soient rattrapés lors de la deuxième épreuve, les Ch’tis Laure et Hervé ont été éliminés de la compétition, car leurs constructions manquaient de solidité. Pourtant, les deux nordistes avaient construit un phénix lors de la deuxième épreuve, pour symboliser leur ascension après leur échec lors de la première manche. Malgré tous leurs efforts, les Ch'tis n'ont donc pas réussi à renaître de leurs cendres.

Crédit photo : Patrick Robert / M6

Pour la suite de la saison 2 de Lego Masters, rendez-vous ce soir, mercredi 29 décembre, pour le second épisode.

Bouton whatsapp