« Saque Din » : Kamini chante en patois et rend hommage à la Picardie dans son dernier clip

Kamini, le rappeur picard devenu célèbre en 2006 avec "Marly-Gaumont", revient avec le morceau Saque Din, le premier single de son troisième album à paraître prochainement.

Kamini. Crédit : iBelhange Photo.

« J’suis complètement perché », voilà par quoi Kamini commence sa chanson. En effet, et de façon très drôle, le chanteur se met en scène de façon excentrique dans les pâturages picards.

Comme à son habitude, le natif de Nouvion-en-Thiérache, rend hommage à sa région natale. Jusque dans les paroles de sa chanson, puisque cette dernière mélange le Français et le patois local. « Arrête eud braire gamin, gueule un coup et saque din » (soit, « Arrête de pleurer gamin, gueule un coup et du nerf »).

En porte-drapeau de la Picardie et plus largement des Hauts-de-France, Kamini fait un petit tour d’horizon des clichés et/ ou spécialités picardes. Outre le patois, le chanteur y arbore aussi sur son t-shirt le code postal 02170, celle de sa ville de naissance, mais aussi des spécialités culinaires qu’il déguste telles que les chips au maroille ou encore le célèbre welsh. De quoi mettre l’eau à la bouche.

Un disque réalisé grâce au financement participatif

Malgré son succès fulgurant et populaire en 2006 avec Marly-Gomont, le village dans lequel il a grandi, Kamini n’a jamais vraiment percé après cela. Néanmoins, le chanteur a toujours su rester fidèle, évitant les codes et tendances populaires, pour créer la musique de son choix.

« C’est une nouvelle expérience pour moi de bosser en indépendant », racontait-il il y a deux semaines à nos confrères du site belge DH. Le chanteur y expliquait cette raison pour le moins risquée : « Je n’ai pas de producteur ni de maison de disques car je ne veux plus faire dans le mainstream Cela fait quatre ans que je n’ai pas sorti de disque [entre ses différents projets au cinéma, son one-man show et son émission télé, ndlr] mais je suis déterminé à le faire moi-même et ensuite partir en tournée ».

Une redirection vers la musique pour Kamini qui a avoué à DH avoir « fait une erreur de parcours après Marly-Gomont ». Un retour aux sources chez lui en Picardie, à l’image du clip, de ces champs et des vaches qui parsèment la vidéo de Saque Din.

Le troisième album de Kamini, intitulé Troisième acte, a été conçu grâce au financement participatif et le résultat devrait paraître en novembre prochain.

Plus d'articles