Tempête Eunice : les photos des dommages impressionnants causés dans le nord de l'Europe

Bouton whatsapp

Des millions de personnes se sont terrées alors que la tempête Eunice a balayé le sud du Royaume-Uni de vents redoutables et de vagues déferlantes, laissant les rues de nombreuses villes britanniques pratiquement désertes et créant d'énormes dommages.

À voir aussi

Vendredi dernier, la capitale britannique a été placée sous alerte rouge pour la première fois de son histoire, ce qui signifie que les autorités prévoyaient des conditions météorologiques pouvant provoquer un « danger de mort ». Le même niveau d'alerte était en vigueur dans le sud de l'Angleterre et le sud du pays de Galles, où les écoles étaient fermées et les transports publics complètement paralysés.

Eunice a privé d'électricité 55 000 foyers et entreprises de l'Irlande voisine et des centaines de foyers des Cornouailles, au sud-ouest de l'Angleterre, qui ont été frappés par des rafales de vent à 145 km/h et des vagues qui ont franchi les digues le long de la côte. Et cette puissance s'est encore accrue en raison du « sting jet », un phénomène météorologique rarement observé qui avait notamment fait des ravages au Royaume-Uni lors de la grande tempête de 1987 et a déclenché une alerte rouge aux Pays-Bas également.

Une tempête historique

D'énormes vagues se sont abattues sur les côtes de la Bretagne, dans le nord-ouest de la France. Les trains longue distance et régionaux ont été progressivement arrêtés dans le nord de l'Allemagne, tandis que des avertissements étaient également en place en Belgique. Le Premier ministre Boris Johnson, qui a placé l'armée britannique en état d'alerte, a tweeté : « Nous devons tous suivre les conseils et prendre des précautions pour rester en sécurité. »

Voici quelques-unes des photos les impressionnantes de la tempête Eunice :

Crédit : Andy Buchanan / AFP

Crédit : CarlRecine / Reuters

Crédit : Sky News

Crédit : Sky News

Crédit : GlynKirk / AFP

Crédit : Sky News

Crédit : Network Rail CML / Twitter

Crédit : Sky News

Crédit : Sky News

Crédit : Sky News

Source : BBC
Bouton whatsapp