Le célèbre pin penché de Clisson sauvé grâce à une oeuvre du Hellfest

Le célèbre pin penché de Clisson a pu être sauvé grâce à une œuvre d’art financée par le Hellfest. Depuis quelques années, le pin menaçait de s'effondrer sur la chaussée et une habitation.

L'armature de fer posée sur le pin penché. Crédit : Ville de Clisson

À voir aussi

Un festival de métal mondialement connu et un sculpteur s’allient pour sauver un arbre. Cet arbre, c’est un pin de la cité médiévale de Clisson, à une trentaine de kilomètres de Nantes. Sa particularité ? Le pin est extrêmement penché et menace de s’effondrer à tout moment.

Dans la rue de la Collégiale, le pin parasol est situé dans un espace étroit entre l’église Notre-Dame et des habitations. Un emblème pour les Clissonnais, qui attire aussi les curieux.

Le tronc du pin parasol s’étire en effet au-dessus du bitume, faisant pencher l’arbre. « Je suis né place Notre-Dame, j’ai 73 ans, je l’ai toujours connu mais il était plus petit. Il a grandi en voulant aller chercher la lumière, c’est pour cette raison qu’il a poussé comme ça », explique Jean Pineau, un habitant, à Ouest France.

Un emblème de Clisson

Crédit : Ouest France

En cherchant la lumière, le pin n’a fait que se pencher encore et encore jusqu’à fissurer le mur et réhausser la chaussée. « Les Clissonnais sont attachés à cet arbre et tant qu’on pourra le sauver, on le fera », indiquait Christian Peulvey, adjoint à la culture de la mairie, à Ouest France.

Pour autant, hors de question de couper le pin. À la place, une structure métallique en forme de feuillage a été installée par le sculpteur Jean-François Buisson. Cette œuvre, qui sert aussi d’armature, permet de maintenir le pin en place tout en y ajoutant une touche d’art si chère à la ville qui accueille chaque année le Hellfest.

« C’est une opération inédite. On est sur un végétal qui pèse environ 5 tonnes, a fait savoir Jean-François Buisson à L’Hebdo de Sèvre & Maine. Je suis venu sur place plusieurs fois en 2019 quand l’idée à germé. J’ai moulé le tronc. La structure en forme de feuillage sera comme une seconde peau ».

Le Hellfest à l’origine d’une sculpture pour sauver le pin

La guitare du Hellfest. Crédit : Ouest France

Le sculpteur semblait tout trouvé, lui qui a déjà œuvré dans le coin en mettant au point la guitare géante du Hellfest, mais aussi la main aux cornes du diable. C’est d'ailleurs le célèbre festival qui a débauché le sculpteur et « insisté » pour payer la facture.

« C’est une façon pour nous de participer à la vie locale tout en proposant une œuvre empreinte de l’ADN Hellfest », a fait savoir Ben Barbaud, créateur du Hellfest qui accueille chaque année près de 100 000 festivaliers.

Installée depuis le 22 octobre, la structure est enfin mêlée au célèbre pin qui peut de nouveau redevenir le centre d’attraction des nombreux touristes et photographes jusqu’en juin 2022, date où se tiendra le Hellfest et qui annonce déjà complet.

Jean-François Buisson. Crédit : L'Hebdo Sèvre et Maine

Crédit : L'Hebdo Sèvre et Maine

Crédit : L'Hebdo Sèvre et Maine

Source : Geo