Des chercheurs créent un moteur de 2 litres fonctionnant entièrement à l'hydrogène, une révolution

Bouton whatsapp

En Corée du Sud, une équipe de chercheurs a mis au point un moteur révolutionnaire pour l’industrie automobile. D’une capacité de deux litres, il fonctionnerait exclusivement à l’hydrogène !

L’économie verte est le grand défi du XXIème siècle ! De nombreuses entreprises tentent de prendre le virage écologique afin de réduire leur empreinte carbone sur la planète.

L’industrie automobile, fleuron de la révolution industrielle il y a plus d’un siècle, s’évertue donc à changer son cap en exploitant des sources d’énergie moins polluantes, à l’image de l’hydrogène.

Dans cette optique, des chercheurs sud-coréens ont mis au point une nouvelle technologie permettant à un moteur de deux litres de fonctionner exclusivement à l’hydrogène, par injection directe. Cette nouveauté technologique promet de rendre possible la production de masse si on en croit le média spécialisé Interesting Engineering.

Crédit photo : KIMM / HMC

La nouvelle technologie serait destinée aux véhicules à moteur, construits et conçus pour le transport de personnes ayant au moins quatre roues et huit places assises maximum, au-delà du siège conducteur. Ces véhicules ont également un poids total en charge inférieur à trois tonnes et demie.

Un moteur éco responsable et viable

La méthode consiste à utiliser "un pré-mélange de combustion qui permet une combustion ultra-faible et présente l’avantage de ne pas entraîner de perte de pompage, car le rendement est contrôlé par la quantité de carburant injectée sans étrangler l’air d’admission”, selon les chercheurs qui ont publié leur étude dans Science Direct.

Ainsi, le nouveau moteur à hydrogène permet de réduire les émissions de dioxyde de carbone et de particules fines respectivement de 98% et 90% par rapport aux moteurs à essence. Un palier conforme aux réglementations de l’UE en matière de voitures à zéro émission.

Crédit photo : KIMM / HMC

De plus, le moteur à hydrogène a le mérite d’atteindre un rendement thermique élevé de 40% tout en émettant des oxydes d’azote inférieurs à 15 ppm, même en l’absence d’un système de post-traitement qui nettoie les gaz d’échappement. Le ppm signifie la "partie par million", qui est un terme utilisé en science pour exprimer une fraction massique, équivalent à 1mg/kg.

Plus respectueux de l’environnement et tout aussi efficace, ce moteur à hydrogène débarque comme une révolution dans l’industrie automobile. Son défi sera de prouver qu’il est viable sur la durée et sur une plus grande échelle, afin d’incarner réellement l’avenir de l’automobile.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef