À 85 ans, il retrouve le vélo qu'on lui avait offert à Noël... en 1946

Bouton whatsapp

À Abeilhan, dans l’Hérault, un habitant âgé de 85 ans a eu la plus belle des surprises. Il a reçu en cadeau son vélo qui lui avait été offert par ses parents à Noël en 1946 et dont il s’était séparé à sa majorité.

Comme un retour en enfance ! Joseph Carayon, alias Jojo, est un octogénaire connu de tous dans son village d’Abeilhan, dans l’Hérault, pour être l’un des plus vieux porteurs de journaux de Midi Libre. Il était loin de se douter que son histoire allait toucher l’un des habitants qui a fait une surprenante trouvaille dans une brocante, l’été dernier, à 30 km de son village.

À voir aussi

France Bleu Hérault

De 50 ans son cadet, cet habitant brocanteur nommé Thomas a mis la main sur le vélo d’enfance de Jojo dans une brocante à Bédarieux. Le vélo possédait une plaque fixée sous le guidon, sur le cadre, qui indiquait son propriétaire et son village : « Joseph Carayon, Abeilhan ».

« J’aurais pu le garder pour la ferraille. Le vélo était tout rouillé. On en trouve à la pelle des vélos comme celui-là » indique Thomas auprès de France Bleu Hérault, avant de confier : « Mais mon regard affuté a été attiré par cette plaque sous le guidon ».

Il retrouve son vélo que ses parents lui avaient offert en 1946

C’est au début du mois de novembre que cet habitant bien attentionné est venu offrir son vélo à Joseph : « J’ai gonflé les pneus et je l’ai apporté en roulant à Jojo. Bien que rouillé, le vélo était en parfait état de fonctionnement ».

Le vélo, construit avec des pièces des années 30, avait été assemblé par le père de Jojo à son retour de la seconde guerre mondiale. Ses parents lui avaient offert la bicyclette lorsque celui-ci avait 7 ans, lors du Noël en 1946. Il s'en était séparé lorsqu'il avait atteint ses 18 ans.

France Bleu Hérault

Face à ce présent inattendu, Joseph n’a pas caché son émotion et a précieusement rangé ce vélo qui l’a vivement fait retomber en enfance : « Retrouver ce vélo si longtemps après est symbolique (…) Il me restait un pot de peinture dans le garage. Je venais de repeindre mon balcon en vert. J’en ai profité. Il est comme neuf » confie l’octogénaire.

Sur ce vélo d’une autre époque, seules les pédales ont été changées mais les poignées en bois et la selle d’origine sont toujours là.

À son âge, Jojo reste très actif puisqu’il continue de faire sa tournée quotidienne de journaux, et parcourt 13 kilomètres par jour avec un vélo plus récent et parfois avec sa Renault 6 TL datant de 1973, afin de livrer le journal à une soixantaine d’abonnés de la commune.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter