À Lyon, il sera bientôt possible de se baigner dans le Rhône

Bouton whatsapp

À partir du 30 juin, les Lyonnais pourront se baigner dans le Rhône. Une mesure mise en place par la ville pour lutter contre les fortes chaleurs en été.

L’idée d’Anne Hidalgo et d’Emmanuel Macron de se baigner dans la Seine cet été semble avoir donné des idées. À Lyon, la baignade dans le Rhône va être autorisée dès le 30 juin prochain. Cette annonce a été faite par la ville de Lyon lors de la présentation de son plan canicule pour l’été.

Plusieurs mesures vont être prises par la municipalité pour s’adapter aux fortes chaleurs pendant la période estivale. Les musées seront gratuits en cas de canicule et des places de cinéma seront offertes aux personnes fragiles. Les piscines seront ouvertes plus longtemps et certains parcs pourraient être accessibles tard en soirée. Des nuits à la belle étoile aménagées et sécurisées pourraient également voir le jour.

Se baigner dans le Rhône ?

Jusqu’à présent, la baignade dans le Rhône est interdite à Lyon par un arrêté préfectoral. La raison ? Les courants et le trafic fluvial rendent la baignade trop dangereuse dans le fleuve et accentuent les risques de noyade. Pourtant, chaque année, des citadins n’hésitent pas à braver les interdictions et le danger pour se rafraîchir.

“Ce test ouvrirait de nouvelles perspectives d’adaptation face aux canicules”, a affirmé Grégory Doucet, maire de Lyon.

Crédit photo : iStock

Pour cette raison, la municipalité va mettre en place une zone de baignade éphémère dans le Rhône, au niveau du parc des Berges, au sud de la ville. Ce lieu sera sécurisé et surveillé par des sauveteurs à terre et en mer.

“Il y a une très forte demande sur le sujet. Avec ce test, on pourra tirer des enseignements afin de le renouveler et peut-être de l’étendre dans le futur”, a indiqué Audrey Hénocque, première adjointe.

La question de la qualité de l’eau

Si la baignade devrait être autorisée dès le 30 juin prochain, elle pourra être reportée en raison des conditions météorologiques et de la qualité de l’eau du fleuve.

“Le Rhône a une eau de relativement bonne qualité au niveau de Lyon. La question est celle des pollutions bactériologiques lors des grandes pluies par exemple”, a indiqué la première adjointe.

À terme, un système de drapeau pourrait être instauré, à la manière des plages. Plusieurs drapeaux de couleurs pourraient voir le jour pour donner des informations sur la qualité de l’eau et préciser si la baignade est autorisée ou non.

Source : Actu

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.