Afin d'augmenter leur retraite, des couples suisses décident de divorcer

Bouton whatsapp

Sur le papier, les retraités divorcent mais vivent toujours ensemble. En effectuant une telle démarche, ils contournent un système jugé « aberrant », datant de 1948.

Crédit : fizkes/ iStock

À voir aussi

C’est pour contourner une loi de 1948 que des couples de retraités suisses franchissent le pas en demandant le divorce. Ce n’est pas par envie, mais pour augmenter leur retraite modeste.

En effet, la loi suisse de 1948 a été mise en place pour protéger les femmes au foyer autrefois. Les couples retraités mariés recevaient ainsi une pension et demi pour que les femmes au foyer touchent malgré tout un revenu.

Cette loi est toujours en vigueur aujourd’hui même si elle n’est plus tellement d’actualité. « Il y a soixante-dix ans ce système était correct, aujourd'hui il est complètement aberrant. Depuis des décennies, chaque personne dans le couple travaille, donc chaque personne cotise et est susceptible d'avoir une rente pour elle-même », explique Pierre Mauron, avocat.

Obtenir deux pensions complètes plutôt qu’une et demi

Crédit : bluejayphoto/ iStock

Mais un couple ne pouvait plus supporter cette situation. En effet, au lieu de toucher deux pensions complètes comme il le devrait, le couple touche en fait une pension et demi. Une situation qui lui fait perdre 1200 euros par mois.

Une somme importante dont il a besoin pour vivre. Les époux ont donc décidé de demander le divorce afin de pouvoir toucher deux pensions complètes. Au micro de Radio Télévision Suisse, l'un des retraités explique : « Je ne veux pas dire que l'on a honte, mais presque, en arriver-là après 50 ans de mariage quand c'est pour des raisons financières et pour pouvoir survivre, c'est malheureux et lamentable ».

Cette pratique est de plus en plus courante en Suisse.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter