Australie : il écope d'une amende de 1 800 € pour avoir atterri avec un... repas McDo dans son sac

Un voyageur atterrissant en Australie a eu la mauvaise surprise d’être sanctionné d’une amende par à cause d’un repas… McDo. Récit.

Celles et ceux qui ont déjà posé le pied en Australie ne seront pas surpris d’apprendre que la douane locale est toujours aussi zélée.

La législation australienne en matière de biosécurité s’avère en effet très stricte, à tel point que tout un chacun se doit de montrer patte blanche en arrivant sur le territoire, sous peine de sévères sanctions.

Le passager d’un vol en provenance d’Indonésie vient d’en faire l’amère expérience après s’être vu infliger une amende salée à cause d’un… McDo non déclaré.

Crédit photo : Australian Ministry of Agriculture 

Il paye 1 800 € d’amende dans un aéroport australien pour avoir transporté deux burgers

C’est en atterrissant à Darwin, à l’extrême nord de l’Australie, que l’infortuné a pu mesurer à quel point il ne faut pas plaisanter avec le protocole dans les aéroports australiens.

Ainsi alors qu’il passait la sécurité, un chien renifleur a détecté quelque chose de suspect dans son sac. Après avoir mené une fouille rapide, les agents ont découvert deux McMuffins aux œufs et un croissant au jambon, que le passager avait achetés à Bali avant de prendre l’avion sans jamais les déclarer. Ce qui est formellement interdit.

Ce dernier a donc reçu une amende d’un montant de 2 664 dollars australiens (1 800 €) pour avoir omis de déclarer des articles présentant un risque potentiel élevé en matière de biosécurité. Il a également été sanctionné pour avoir fourni un formulaire de déclaration de voyage faux et trompeur.

« Un passager revenant de Bali vient d'avoir le repas McDo le plus cher de tous les temps, avec une amende de 2 664 dollars après avoir omis de déclarer des McMuffins et autres produits à base de viande à l'arrivée. Si vous faites le mauvais choix, vous serez punis », a déclaré Murray Watt, ministre australien de l'Agriculture, de la Pêche et des Forêts, en réagissant à cet incident sur Twitter.

Vous l’aurez compris, les autorités australiennes ne prennent aucune entrée alimentaire sur le territoire à la légère, d’autant que le pays est actuellement en état d’alerte après avoir renforcé ses contrôles sur la viande importée depuis l’Indonésie, suite à la découverte d'un foyer de fièvre aphteuse sur l’île indonésienne de Bali.

Source : Today.com
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.