Cette femme atteinte d'une maladie rare a donné naissance à... 44 enfants !

1 158partages
Bouton whatsapp

Dans un article publié le 25 juin dernier, le National Post relate l’histoire de Mariam Nabatanzi, une Ougandaise qui a donné naissance à… 44 enfants ! Explications.

Oui, vous avez bien lu. Mariam Nabatanzi a bel et bien donné naissance à 44 enfants. Cette Ougandaise âgée de 40 ans est considérée comme la femme la plus fertile au monde, indiquent nos confrères du National Post.

À voir aussi

Crédit Photo : Reuters

Des grossesses multiples à répétition 

Alors qu’elle était âgée de 12 ans, Mariam a été contrainte d’épouser un homme de 27 ans son aîné. Elle est devenue maman de jumeaux un an après son mariage forcé. Depuis, cette dernière n’a jamais cessé d’être enceinte.

En effet, elle a accouché de trois autres paires de jumeaux, de cinq séries de triplés et de quadruplés. Enfin, la mère de famille a donné la vie au benjamin de la fratrie. Aujourd’hui, Mariam est à la tête d’une famille de 44 enfants.

Crédit Photo : Reuters

Comme le précise le quotidien national canadien, le mari de Mariam l’a abandonnée en emportant toutes leurs économies. Malgré ce coup dur, la jeune femme a fait tout son possible pour élever dignement ses enfants.

«J'ai grandi dans les larmes, mon homme m’a fait traverser beaucoup de souffrances. Tout mon temps a été consacré à m’occuper de mes enfants et à travailler pour gagner un peu d’argent», a-t-elle confié.

La mère de famille souffre d’hyperfertilité

Au cours d’un rendez-vous chez le médecin, Mariam a appris qu’elle était atteinte d’hyperfertilité. Les médecins ont constaté que les ovaires de la patiente - alors âgée de 25 ans - étaient anormalement grands.

«Dans son cas, il s'agit d'une prédisposition génétique à l'hyperovulation qui augmente considérablement les chances d'avoir des naissances multiples», a déclaré au Daily Monitorle Dr Charles Kiggundu, gynécologue à l'hôpital Mulago de Kampala.

Crédit Photo : Reuters

À l’époque, les médecins lui avaient conseillé de continuer à enfanter dans le but de réduire les niveaux de fertilité de ses ovaires. La raison ? L’utilisation d’un moyen de contraception aurait pu aggraver son état de santé.

Toutefois, les docteurs ont trouvé une solution pour stopper les grossesses multiples de Mariam. Selon ses dires, «son gynécologue a coupé son utérus de l’intérieur».

Source : National Post
Bouton whatsapp