Des chercheurs découvrent que les corbeaux votent pour prendre des décisions de groupe

Bouton whatsapp

Des scientifiques ont découvert que les corbeaux utilisent un processus « démocratique » de vote pour décider du moment où ils se déplacent vers une nouvelle zone afin de pouvoir partir tous ensemble.

Crédit : Ralphs_Fotos

À voir aussi

En hiver, des milliers d'oiseaux peuvent soudainement prendre leur envol en même temps, et les chercheurs pensent avoir découvert comment ils se coordonnent. Les oiseaux crient lorsqu'ils veulent partir et lorsque le bruit atteint un niveau critique, cela signifie que tout le groupe est prêt à partir, et les oiseaux s'envolent.

Alex Thornton, professeur d'évolution cognitive à l'université d'Exeter, est l'un des auteurs de cette étude, qui donne un aperçu rare de la façon dont les animaux prennent des décisions en groupe. Il explique : « dans cette situation où il faut faire un choix, quand un oiseau émet un bruit, il vote ou signale qu'il veut partir ».

Le fait qu'ils partent ou restent dépend du volume sonore et de la rapidité avec laquelle les niveaux de bruit augmentent. Une fois que les oiseaux se mettent d'accord, la colonne de milliers d’individus s'élance de l'arbre en cinq secondes en moyenne, formant l'un des plus grandioses spectacles hivernaux du Royaume-Uni. Si les niveaux de bruit augmentent plus rapidement, les oiseaux partiront plus tôt.

Crédit : Mary Bailey

L'intelligence impressionnante des corbeaux

Pour observer le comportement des oiseaux, les scientifiques ont fixé des enregistreurs audio aux arbres où les corbeaux se perchent en Cornouailles pendant deux hivers. Ils ont ensuite analysé les sons et les ont comparés aux moments où les oiseaux quittaient les arbres. Dans le Norfolk, on a observé des colonies de 40 000 corbeaux quitter les arbres en même temps. D'autres oiseaux peuvent avoir un comportement similaire, mais les scientifiques ne l'ont pas encore étudié en détail.

C'est une chose qu'ils aiment faire parce qu'elle les protège contre les prédateurs. Le professeur Alex Thornton explique : « si vous vous envolez tous ensemble, vous pouvez remarquer qu'un autre individu est particulièrement bien nourri ou vous pouvez dire à ses cris qu'il a mangé. Vous pourriez vous rendre compte que c'est un oiseau qui vaut la peine d'être suivi pour trouver un bon endroit pour un repas. »

Fascinant, n’est-ce pas ?

Bouton whatsapp