D'après une étude, les personnes de grande taille risqueraient d'avoir plus de problèmes de santé

Bouton whatsapp

Selon une toute nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Plos Genetics, certains problèmes de santé seraient liés à la taille. Ainsi, plus vous êtes grand, plus vous risquez d’être sujet à une centaine de problèmes.

Crédit : evgenyatamanenko/ iStock

À voir aussi

Jeudi 2 juin, date de sa publication, une étude menée par le Docteur Sridharan Raghavan établissait un lien entre la taille d’une personne et des problèmes de santé. En examinant 280 000 Américains dont 91% sont des hommes, les chercheurs du Rocky Mountain Regional VA Medical Center ont remarqué des liens entre la taille des personnes et des problèmes de santé.

D’après les résultats de l’étude, les personnes de grande taille seraient plus touchées par des thromboses veineuses, des troubles neurologiques, des infections osseuses, des ulcères de la peau ou encore des battements cardiaques irréguliers.

Ce sont en tout plus de cent problèmes de santé qui auraient été reliés à la taille des personnes examinées.

Les personnes de grande taille seraient moins sujettes aux maladies cardiovasculaires

Crédit : AaronAmat/ iStock

Les chercheurs indiquent par ailleurs avoir identifié des neuropathies périphériques et des infections de la peau et des os chez les personnes de grande taille (dont la moyenne parmi les participants était de 1,76 mètre).

Alors que l’on savait déjà que les personnes de grande taille souffriraient plus de fibrillation auriculaire, on sait en revanche grâce à cette étude que les grandes personnes souffriraient moins de maladies cardiovasculaires, d’hypercholestérolémie, d’hypertension artérielle et de maladies coronariennes.

Enfin, il est important de noter que cette étude, bien que de grande envergure, ne s’est pas étendue au niveau mondial afin de confirmer ces premières conclusions. L’étude précise d’ailleurs que « les vétérans américains de cette étude sont pour la plupart des hommes plus âgés présentant une prévalence plus élevée d’un certain nombre de maladies chroniques courantes, notamment le diabète et les maladies cardiovasculaires ».

Bouton whatsapp