Elle croise un homme de 90 ans contraint de travailler dans un supermarché et décide de changer sa vie

Bouton whatsapp

Aux États-Unis, un élan de solidarité incroyable a été lancé par une journaliste afin d’aider un vétéran de l’armée, âgé de 90 ans, qui peinait à joindre les deux bouts.

Le lundi 27 mai, Karen Swensen, ancienne présentatrice télé, fait une rencontre bouleversante. Sur le parking d’une épicerie, à Métairie, en Louisiane, elle aperçoit un vieil homme en train de pousser des caddies alors qu’il fait plus de 30 degrés celsius. Le voyant se démener sous cette chaleur, elle s’approche de lui et découvre son histoire.

En discutant avec lui, elle découvre que le vieil homme, âgé de 90 ans, s’appelle Dillon McCormick et est vétéran de l’armée américaine. Ce dernier lui explique qu’il pousse des caddies afin d’arrondir ses fins de mois. En effet, il a besoin de 2500 dollars par mois (soit environ 2300 euros par mois) pour vivre mais ne reçoit que 1100 dollars (soit environ 1000 euros) de la part de la Sécurité sociale.

La journaliste décrit un homme souriant et très positif : “Il avait le sourire le plus gentil et la meilleure attitude. Il est reconnaissant pour son travail et son éthique de travail parle d’elle-même”.

Une cagnotte qui explose les compteurs !

Dillon McCormick, descendant d’immigrés irlandais, explique à la journaliste qu’il a toujours eu cette discipline de travail : “Il n’a pas peur du travail acharné, mais il est fatigué et affamé”. Pour Karen Swensen, cette rencontre survenue lors du Memorial Day, un jour de commémoration pour les vétérans, est symbolique : “C’est un vétéran de l’armée américaine. Mr. McCormick est né en 1933, ce qui fait de lui un membre de la génération silencieuse”.

La journaliste décide alors de partager son histoire sur YouTube et lance une cagnotte sur GoFundMe pour aider le vétéran à joindre les deux bouts : “Aucun don n’est trop petit. Si nous pouvions récolter suffisamment pour lui permettre de prendre sa retraite pendant un an, c’est quelque chose !”.

Après seulement quatre jours, la cagnotte a déjà récolté 222 410 dollars, soit environ près de 205 000 euros. Preuve que l’appel de la journaliste a été fortement relayée sur internet car l’objectif était de 35 000 dollars (environ 32 000 euros). Avec cette somme faramineuse, le vétéran pourra se permettre de prendre sa retraite complètement s’il le désire.

Source : Unilad

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef