Une mère a emmené son fils positif au Covid-19 se faire tester en l'enfermant... dans le coffre de sa voiture

Bouton whatsapp

Au Texas, une mère a emmené son fils positif au Covid-19 se faire tester. Ne voulant pas être contaminée par le virus pendant le trajet, la femme a enfermé son enfant… dans le coffre de sa voiture.

Pendant la pandémie de Covid-19, tout le monde se doit de respecter les gestes barrières : porter un masque, se laver les mains et se tenir à distance des autres. Cependant, cette dernière mesure a été prise un peu trop au sérieux par une mère de famille.

Cette histoire surréaliste s’est déroulée au Texas le 3 janvier dernier. Sarah Beam, une professeure d’anglais âgée de 41 ans, a un fils de 13 ans qui a été testé positif au Covid-19. Pour confirmer le résultat, la femme a décidé d’emmener son enfant se faire tester dans le centre de dépistage d’une école.

Elle enferme son enfant dans le coffre de sa voiture

Cependant, afin de ne pas être contaminée par le virus, la mère a décidé d’enfermer son enfant dans le coffre de sa voiture pendant le trajet. Quand elle est arrivée au centre de dépistage, elle a informé les soignants que son fils les attendaient dans le coffre pour se faire tester, et qu’il n’avait pas le droit de bouger.

Crédit photo : Best Auto Photo / Shutterstock

Ahuris, les soignants ont refusé de tester l’enfant dans de telles conditions et ont exigé qu’il s’assoit sur la banquette arrière de la voiture. Pendant ce temps, l’un des responsables de l’établissement a appelé la police pour prévenir que l’enfant avait fait le voyage dans le coffre et qu’il n’avait pas été attaché. « Heureusement, il n’a pas été blessé », a-t-il confié.

Sarah Beam a été mise en garde à vue pour « mise en danger d’un enfant ». Après avoir payé une caution de 1 500 dollars, la femme a finalement été libérée. Malgré l’incompréhension face à un tel acte, l’enseignante a reçu une vague de soutien de la part de ses élèves, qui ont accroché des affiches et des lettres autour de sa maison. Parmi les messages, on pouvait lire : « C’est une enseignante incroyable, une mère aimante, une femme inspirante ».

Crédit photo : District scolaire indépendant de Cypress-Fairbanks

Finalement, Sarah Beam a été mise en congé administratif et devrait passer au tribunal. L’histoire ne dit pas quel a été le résultat du test de l’enfant, mais celui-ci a pu repartir sur la banquette arrière de la voiture, et non dans le coffre.

Source : Sud Ouest
Bouton whatsapp