Chine : suspendus dans le vide pendant plus d'une heure, des touristes vivent un véritable calvaire

Bouton whatsapp

En Chine, des dizaines de touristes se sont retrouvés bloqués en pleine escalade le long d’un des monts Yandang. Ces personnes sont restées suspendues dans le vide pendant plus d’une heure à plusieurs mètres de hauteur.

Il fallait avoir le cœur bien accroché, et le harnais aussi ! À 410 kilomètres au sud de Shanghai, en Chine, les monts Yandang sont une destination prisée des touristes qui souhaitent faire des randonnées, à flanc de montagne. Une voie d’escalade fixe est quotidiennement empruntée par de nombreuses personnes souhaitant s’offrir une aventure frissonnante !

Le 4 mai dernier, les randonneurs ont certainement eu leur lot d’angoisses lorsqu’ils se sont retrouvés bloqués sur la voie. Sur les réseaux sociaux, des images de la scène ont été relayées, montrant des grimpeurs arrêtés à mi-chemin d’une falaise, en attendant que d’autres progressent devant eux.

Équipés de casques, de harnais et d’équipements de sécurité, ils avaient de quoi rester stables, mais ne pouvaient pas avancer. Ils sont restés plus d’une heure, suspendus à flanc de montagne. Bien heureusement, plus de peur que de mal, car aucun blessé n’était à déplorer.

Un embouteillage causé par…. une mauvaise gestion de la clientèle

Ce phénomène d’attroupement a été causé par une mauvaise gestion de l’entreprise qui exploite cette voie d’escalade. Cette dernière aurait sous-estimé le nombre de personnes intéressées par l’ascension : "En raison d’une mauvaise évaluation du nombre de clients, de l’absence de contrôle efficace de la circulation, tel qu’un système de réservation de billet, et de lacunes dans la gestion du site, les clients ont été bloqués et piégés sur la voie d’escalade", indique la société Wenzhou Dingcheng Sports Development Co. Ltd.

Ainsi, afin de réduire l’affluence sur la ferrata, la société chinoise a interrompu provisoirement la vente de billets. Désormais, elle envisage de mettre en place un système de contrôle de la circulation sur cette montagne haute de 1150 mètres.

Cet embouteillage instantané a également été expliqué par l’afflux de touristes conséquent durant la période de la fête du Travail en Chine, qui a lieu la première semaine de mai.

Pour rappel, la montagne de Yandang fait partie d’une liste indicative (après une demande déposée en 2001) sur laquelle figurent des sites géographiques susceptibles d'obtenir une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.


Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef