Flashé à plus de 100 km/h au dessus de la limitation de vitesse... il peint sa voiture pour échapper aux gendarmes

Bouton whatsapp

Près de Montpellier, un homme au volant d’une Porsche vert pomme a récemment été flashé pour un excès de vitesse important. Mais le jour de sa convocation à la gendarmerie, il est arrivé avec… une Porsche grise.

Le dimanche 2 juin, dans l’après-midi, un automobiliste a été contrôlé pour excès de vitesse. L’homme roulait à 188 km/h sur une route limitée à 80 km/h près de Cournonsec, au sud-ouest de Montpellier. Le chauffard a été repéré par des gendarmes du peloton autoroutier de Poussan, qui utilisaient des jumelles. Ces derniers lui ont fait signe de s’arrêter, mais l’homme a continué sa route.

Surpris par la vitesse de l’automobiliste, les gendarmes n’ont pas réussi à l’intercepter ni à relever la plaque d’immatriculation du véhicule. Cependant, ils ont retenu que la voiture était une Porsche 911 de couleur vert pomme, un modèle qui ne passe pas inaperçu et facile à retrouver.

Il peint sa voiture en gris

Pour retrouver le coupable, les gendarmes ont mené l’enquête jusqu’à identifier un suspect vivant dans le secteur. Le quadragénaire a été convoqué à la gendarmerie. Cependant, il est arrivé au poste avec une Porsche de couleur… grise. Il a également affirmé avoir un alibi puisque selon lui, il avait crevé un pneu et sa voiture était immobilisée ce jour-là.

Crédit photo : iStock

Malgré leurs doutes, les forces de l’ordre ont continué d’enquêter. En faisant le tour de la Porsche, ils ont remarqué des traces de l’ancienne couleur verte sous la peinture grise, à différents endroits de la carrosserie. En plus de cela, ce véhicule venait de passer son contrôle technique la semaine précédant l’arrestation. Les gendarmes ont contacté la personne qui a vérifié la voiture, et celle-ci a affirmé qu’elle était de couleur verte.

Face à ces arguments, l’homme a finalement avoué qu’il était l’automobiliste responsable de l’excès de vitesse. En revanche, il a affirmé qu’il n’avait pas vu les signes des policiers lui demandant de s’arrêter, ce qui lui a valu d'être accusé de refus d’obtempérer aggravé et de mise en danger de la vie d’autrui.

La Porsche a été placée à la fourrière et un procès aura lieu en octobre prochain au tribunal judiciaire de Montpellier. L’automobiliste risque de nombreuses sanctions. Un excès de vitesse supérieur à 50 km/h engendre une perte de 6 points sur le permis de conduire et jusqu’à 1 300 euros d’amende. Les autorités peuvent également suspendre le permis du quadragénaire et confisquer son véhicule. Le refus d’obtempérer et la mise en danger de la vie d’autrui sont quant à eux puni de 15 000 euros d’amende, ainsi que de un et deux ans de prison.

Source : Midi Libre
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.